Image de Maryse Battistuzzi

Maryse Battistuzzi

Je suis comme Alice, j'aime bien traverser le miroir...

140 abonnés


À LA UNE
Très très courts

À Clairmont

Amandine était souvent interrogée par ses hôtes, au petit déjeuner, qui s’étonnaient de la voir immanquablement laisser une petite flaque de thé au fond de la tasse. Que pouvait-elle... [+]


Finaliste - Jury Livres en Tête 2016 - Lever de bonheur
Très très courts

À Cécile P.

Cécile, ma Cécile, pourquoi veux-tu que je participe à ce concours, moi qui déteste le bruit, moi la reine de la boule Quies ? Si encore tu me proposais d’écouter la pluie tomber, le feu... [+]


Livres en Tête 2016 - Tintamarre du soir
Très très courts

Je vous parle d'un temps...

1975. J’étais étudiante et pour payer ma chambre, je travaillais chez IBM comme standardiste au service des dépannages, rue de Clichy. Le travail était sympa, au dernier étage. Il n’y avait... [+]


Finaliste - Public Livres en Tête 2015 - En haut de l'affiche
Très très courts

Brèves rencontres

Dix heures du matin, c’est la pause à la mairie de Marneuil, petite ville de l’Est parisien.
Sophie, 37 ans, directrice de communication, se rend à la machine à café et croise Zoé-des... [+]


Finaliste - Public Livres en Tête 2014 - On a lu le film
Très très courts

Juste un adieu

Merci pour la photo. Je la regarde souvent et m’en délecte, sens comme une bonne odeur de pain chaud sur ta peau... Envie d’enfouir ma tête au creux du fauteuil, mordiller, caresser, suçote... [+]


Très très courts

Une chanson de Sheila

« Jolie petite Sheila, jolie petite Sheila, c’est le nom que tu m’as donné... »
Je me souviens très précisément de la première fois où j’ai entendu cette chanson. J’étais... [+]


Très très courts

Le hasard n'existe pas

J'avais quatorze ans et je lisais « Salut les Copains ».
Un jour, une photo attira mon attention. Elle représentait un petit couple style « Amoureux de Peynet » : une... [+]


Qualifié Grand Prix Automne 2014