Image de Marlene

Marlene

Écrivain amateur depuis mon plus jeune âge. À sept ans, sur un cahier Clairefontaine, je décris la promenade d’un homme. Les oiseaux chantaient. Tout était prévu. Il rencontrerait d’ici quelques pages la femme de sa vie. Naîtrait un garçon. Ce serait mon héros. Je n’ai pas su dépasser cette première page. Maintenant, je préfère les « short ». À mon âge il faut savoir restreindre ses ambitions.

20 abonnés


À LA UNE
Très très courts

Paulownia en fleurs

Après la cérémonie, René n’a pas souhaité s’attarder, partager un verre avec la famille, parler de tout et de rien, jusqu’à ce que la mort s’adoucisse et la vie reprenne ses droits. Il... [+]