Image de Marianne Braux

Marianne Braux

Artisane de mots soufflés et conseillère en relations textuelles

œuvre
a la une
TRÈS TRÈS COURTS 
 Arts  Instant de vie  1 min 251 lectures125 voix
Le texte que vous lisez là, ce texte n’est pas de moi. Il est de mon premier amour, et de ma mère. Il est d’Edouard Glissant, de Roland Barthes et de Lydie Salvayre. Il est de mon amant, et ... [+]

Qualifiée
Grand Prix Hiver 2018
POÈMES
0 voix   2 lectures
J’ai voulu ta peau
Mate et maillée de mes mots
Doux de plus en plus durs
Dans les ... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
0 voix   1 lecture
Je suis une menteuse. Aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours menti. A mes parents, à mes amis, j’ai raconté beaucoup d’histoires. Aujourd’hui encore, je mens tous les jours, à ... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
0 voix   3 lectures
Introuvable. La pièce était introuvable. Quelle rage ! Il ne manquait plus qu’elle pour parfaire l’image... Certes, elle n’était pas bien importante ; peut-être même était-ce la pièce ... [+]

POÈMES
1 voix   5 lectures
Maintenant
Le cap éprouvé
Par la vague prose
Vers l’arrière-pays des années ... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
1 voix   9 lectures
Mon regard a changé. Je ne suis plus moi quand je vois. Je ne suis plus au centre du monde – il ne « m’entoure » plus – je suis à sa limite comme devant un tableau, une photo. ... [+]

POÈMES
28 voix   14 lectures
Abattu le jour
sur la table un thé brûlant
étreint un biscuit

Qualifiée
Prix Haikus Automne 2017
POÈMES
15 voix   18 lectures
S'agite mon corps
léché par ton souvenir
au temps des cerises

Qualifiée
Prix Haikus Automne 2017
POÈMES
10 voix   20 lectures
Le cacao cache
bouillonnements enfantins
le lait dans la tasse

Qualifiée
Prix Haikus Automne 2017
POÈMES
13 voix   12 lectures
Glaces enlacées
de nos deux langues sucrées
au point du jouir

Qualifiée
Prix Haikus Automne 2017
POÈMES
12 voix   23 lectures
Un bol de boulghour
à votre bouche qui ment
pour qu’on se le dise

Qualifiée
Prix Haikus Automne 2017
TRÈS TRÈS COURTS
1 voix   14 lectures
Doucement, elle défait sa coiffure. Epingle après épingle, elle libère ses cheveux roux-passion de leurs tenailles. Dans le miroir derrière elle, on voit tout. Elle a les bras géométriques, et ... [+]

47 abonnés

Image de ZouzouImage de Rellum59Image de JeanneImage de Origami 38Image de Keith SimmondsImage de PascalImage de Solenn EmmvriqueImage de KleliaImage de Alice MerveilleImage de Elena HristovaImage de Virgo34Image de ChantaneImage de Alain d'IssyImage de Geny MontelImage de LouImage de PatImage de Pascal DepresleImage de Pieuvre à plumesImage de MarieImage de Ch. DeguerrelasseImage de ReunanImage de UntrucbadourImage de IsdanitovImage de Florent Valley Voir +
pour laisser un message à Marianne Braux