Image de Margaux

Margaux

Enfant, j’avais en moi une rage de vaincre cette maladie qui condamnait mon enfance à la mobilité réduite. Les mots sortis de ma plume ont couvert mes maux. J'ai compris qu'avec une feuille et un crayon, je pouvais dire ce que me dictait mon cœur. Raconter des histoires pour bercer les songes, rythmer de vers les froids hiver et louer la beauté de l'été dans un sonnet.

590 abonnés

Poèmes

Le poète qui pleure

Il est penché sur son pupitre,
La lune l'éclaire à travers la vitre,
Sa plume gratte le papier,
Qui s'imbibe de ses... [+]

Poèmes

Le chat et la souris

Chaton joueur,
Alléché par l'odeur,
D'une souris passant par là,
Ici commence le combat.
Le... [+]