Image de Margaux

Margaux

A 8 ans, j'ai écris un texte, pour la première fois de ma vie. J'ai compris qu'avec une feuille et un crayon, je pouvais être tout ce que je voulais, dire au monde ce que me dictait mon cœur... J'ai compris que le monde avait parfois besoin d'espoir, que parfois, la force pour nous relever n'était plus. Je me suis promis d'y remédier en posant des mots sur les maux...

590 abonnés


À LA UNE
Très très courts

Lettre à mon corps

Je crois que je te dois quelques excuses. Nous n’avons pas toujours eu des rapports très cordiaux.
Je confesse t’avoir vu comme une vulgaire enveloppe de chair aux muscles atrophiés. Dans... [+]

Très très courts

Le conte des trois fleurs

Laissez moi vous conter l’histoire d’un cerisier qui, sous le ciel d’été, ployait de promesses. De futurs fruits ses branches en étaient gorgées. L’esquisse de pièces florales, encore... [+]

Poèmes

Le poète qui pleure

Il est penché sur son pupitre,
La lune l'éclaire à travers la vitre,
Sa plume gratte le papier,
Qui s'imbibe de ses... [+]

Nouvelles

Anthropocène

Lionel n’avait aucune raison de se presser. Il lui restait une bonne demi-heure avant que ne commence sa journée de travail. Autrefois, il appréciait ce petit moment de paix pour prendre son petit... [+]

Très très courts

Le doudou

La première fois que j'ai ouvert mes yeux de verre sur ce monde, j'ai vu la froideur des machines, le ronronnement de l'usine qui nous produisaient à la chaîne, les ventres de tissus bourrés de... [+]

Nouvelles

Aminoïdes

1.
Marvin observait le ballet incessant des clients qui entraient et sortaient du bar. L’endroit, froid et austère, garni d’un comptoir et de tabourets métalliques n’avait rien de... [+]

Finaliste - Public Grand Prix Été 2018
Très très courts

Différence

J'ai l'esprit aux rêves et le désir impétueux de vivre.
J'ai milles idées qui attendent toujours patiemment dans un coin de ma tête.
J'ai sur la langue le gout sucré de mon bonheur, le sel de... [+]

Nouvelles

L'entretien

— Alors dis-moi ma grande, qu’est-ce qui t’amène ici ?
Tandis qu’il parlait, le docteur observait cette étrange fillette venu frapper à la porte de son cabinet au petit matin... [+]

Qualifié Grand Prix Automne 2017
Nouvelles

Homo Sapiens

« Tu dois devenir l’homme que tu es. Fais ce que toi seul peux faire. Deviens sans cesse celui que tu es, sois le maître et le sculpteur de toi-même. »
Nietzsche
J’ai pris la... [+]

Poèmes

La rose d'hiver

J'ai vu une rose, ce matin,
Elle se tenait seule dans le jardin.
Le vent, le gel, la pluie,
Avait malmené ses... [+]