Image de François MAYER

François MAYER

Le temps d'un clin d'oeil au passage
Je suis le reflet sur l'étang,
L'ombre légère d'un nuage
A je ne sais plus quel Printemps,
La première brume d'Automne
Et la poussière de l'Eté
Où l'eau d'une vasque chantonne
Et combien d'Hivers incontés...

Le reste sur:

http://www.strasbourgenpoesie.blogspot.fr/

15 abonnés

Nouvelles

Jouvence.

Je l’appelle « Jouvence », ce n’est pas son nom mais, lisez, vous allez comprendre pourquoi.
Jouvence fut un petit garçon comme tous les petits garçons, du moins les petits... [+]