Image de Mahogany

Mahogany

Je m'appelle Tony. J'ai choisi le pseudo de Mahogany parce que j'aime bien les diphtongues. Je les trouve agréables à l'oreille. J'habite Nantes et suis originaire de la Guadeloupe, de l'archipel des Saintes plus précisément. Je suis un égocentrique qui a les qualités de ses défauts, qui ne parle que de lui parce qu'il ne se sent légitime de ne parler de personne d'autre.

263 abonnés

Nouvelles

Le Hamster

Nous l’attendions à l’arrêt Médiathèque.
Elle est arrivée avec trente minutes de retard sur l’horaire qu’elle avait déjà pourtant décalé d’une heure.
Elle est arrivée plus belle... [+]


Nouvelles

Niort, putain.

Si un jour on vous propose d’aller à Niort, alors vous ferez bien ce que vous voudrez. Mais après avoir lu ceci, vous serez prévenus, et quel que soit votre choix, vous l’aurez fait en... [+]


Poèmes

A tout prix

C'est pour ça qu'on baise.
A tout prix.
Avec une frénésie, une intensité qu'on ne mettra jamais dans aucun travail.
Ni... [+]


Nouvelles

Nathalie. Anaïs. L'alcool

Chaque instant où je repense à elle est un blanc. La définition de ma vie ? L’absence du souvenir de Nathalie. J’ai une existence en pointillés. Je m’agrippe aux extrêmes, au concret... [+]


Très très courts

Run ! Run ! Run !

Cela faisait un moment qu’iL était assis, recroquevillé sur son tabouret, arborant une posture dénuée de toute virilité. Il avait la tête blottie dans ses épaules, le buste penché, les deux... [+]


Très très courts

De l’importance de la forme.

Le but n’a jamais été de travestir les tourments, de les fagoter pour qu’ils vous paraissent beaux. Le but a toujours été de vous les livrer tels qu’ils sont et de fédérer ceux qui les... [+]


Très très courts

Génération Libre

Nous sommes une génération errant dans ses libertés.
Nous avons fait de l’Émancipation notre absolu.
Nous avons savonné les parois de notre cœur nous plaignant par la suite que jamais... [+]


Très très courts

Quand tout s’arrête

Quand tout s’arrête, il n’existe plus de distance entre les extrêmes. La démesure devient la norme. La gloutonnerie et le manque se mêlent. On devient un... [+]


Qualifié
Grand Prix Été 2013
Très très courts

Le foulard.

Je portais son odeur en parure. Le tissu est doux et j'imagine qu’il est une de ses caresses. Son souvenir et son odeur sont effervescents au contact du temps. Je suis comme l’enfant relié à son... [+]


Qualifié
Grand Prix Été 2012
Poèmes

Mahogany

Il y a les cabas des filles de Graslin
Aux cheveux qui serpentent dans la rue du Calvaire
Le Samedi aux étales des boutiques... [+]


Qualifié
Grand Prix Printemps 2012
Très très courts

Aimez-vous. Je vous rejoindrai plus tard...

Qu’il est compliqué d’avoir une écriture intelligente quand on parle de Saint-Valentin.
A la fois sèche de toute mièvrerie rose bonbon, et détachée du « réactionnariat »... [+]


Finaliste - Sélection Public
Grand Prix Printemps 2012
Recommandé
Par Short Édition