Perle Vallens

Curieuse, exploratrice, un goût pour la poésie, l'érotisme, l'intime et le rêve. Ecriture et photographie.
Blog&soundcloud, Instagram&youtube Perle Vallens

"Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu’endormis."
E A Poe

8 abonnés


À LA UNE
Très très courts

Le cube

S'il suffisait de savoir. S'il suffisait d'avoir du flair. Si je possédais l'art divinatoire de voir ce qui advient. Mais rien de tout ça. Je suis un être des plus ordinaires et je traverse la vie... [+]

Qualifié 72h 2021
Très très courts

Le souffle du printemps

Le printemps avait investi la nature il y a plusieurs semaines, de timides éclaircies dans un ciel encore gris. Coup d'envoi de libertés végétales et animales, d'un réveil progressif d'une nature... [+]

Qualifié 72h 1ère édition
Très très courts

La neuvième porte

Un refuge pour le faible. Un refuge pour le malheureux dans la détresse. Un abri contre la tempête.
Je marche seul, loin de moi et pourtant à l'intérieur. Dans ma demeure. Mon château... [+]

Qualifié La Mort en cavale 2019
Très très courts

La forge

Le froid a saisi tout ce qu'il pouvait de branchages et des dernières fleurs survivantes. Cela sent l'hiver précoce jusque dans les marais environnants. Les oies sauvages les ont quittés depuis... [+]

Qualifié Court et noir 2019
Très très courts

Le jardin des ombres

Ce matin à son réveil, il se sent étrangement léger, d'une légèreté incertaine, bancale, floue. Lui vient l'image d'une plume sans penne, en même temps que la sensation paradoxale qu'il va... [+]

Qualifié Imaginarius 2018
Très très courts

Elle attend le train

Elle attend. Le brouillard est si épais qu'elle pourrait mordre dedans sans l'entamer.
L'humidité flotte en gouttelettes suspendues dans les airs. Le parapet glisse un peu, luisant, suintant de... [+]

Qualifié Grand Prix Automne 2018
Très très courts

La plume de la ligne A

Léa avait bientôt treize ans. Elle prenait chaque matin, avec deux copines, le bus et le RER pour se rendre à son collège, et chaque soir, après ses cours. C'était ainsi depuis son... [+]

Qualifié RATP Les 40 ans du RER
Très très courts

L'étoile du restaurant

Elle regarde distraitement par la fenêtre la pluie qui bat en crachin léger. Pourquoi aujourd'hui précisément ? Mais pourquoi pas ? Elle aurait pu venir il y a dix jours, ou vingt. Elle a... [+]

Finaliste - Jury La Matinale en cavale 5ème édition - Très très courts
Recommandé Par Short Édition
Très très courts

Epris de conquêtes

Les trottoirs de la ville fourmillent encore d'une foule bruyante de sortie de cinéma. Il jette un œil à ces gens qui éclatent en notes sonores, l'éveillant de ses rêveries, de ses visions... [+]

Qualifié La Matinale en cavale 4ème édition - Très très courts
Très très courts

La culotte abandonnée

Dentelles noires, ajourées, je dors dans le tiroir de la commode quand sa main m'agrippe. Je jubile, frémissement de tissu sous ses doigts graciles. Mais que fait-elle ? Elle me pose sur le... [+]

Très très courts

Pelure d'oignon

Eplucher, découvrir couche après couche, le coeur de l'oignon. Poser son nez dessus en aspirer sa fragrance jusqu'à l'écoeurement. Mordre à pleines dents dedans, croquant, juteux. Manger et boire... [+]

Très très courts

Olisbos

Blond et lisse, de bois façonné, jusqu'au détail du gland qui fait comme un renflement en son extrémité... son gabarit effraie autant qu'il attire l'oeil luisant, la bouche salivante. Sera-t-il... [+]