Image de Louyse Larie

Louyse Larie

De ma palette je barbouille
touille
et mouille

De ma gribouille
je rimaille
De l'écrit je gazouille
Le mot j'épouille
le débraille

Ma plume éclectique je fouille
dérouille
et par goût de l'humour je déraille

La pierre élue je taille
cisaille
ses entrailles
puis crée la gargouille

La chamaille
comme l'embrouille
je raille

Au pied de la Grande Poésie je m'agenouille

33 865 Lectures sur ses œuvres

Ses abonnés


À LA UNE
Poèmes

En mille serments

Marécage, royaume du nymphéa
Ricoche en nappes de silence
Sur l’horizon poudreux
Où s’épanche le nuage ... [+]

Lauréat - Public Grand Prix Eté 2015
Recommandé Par Short Édition
Poèmes

La poésie

Elle est l'alpha et l'oméga tout à loisir,
Pour la moins dénudée, libre autant que contrainte.
Son altérité bouscule ... [+]

Poèmes

Le rim'ailleurs

Il se dit grivois et rimailleur,
Mais la rime, sans aucun doute, est ailleurs !
Certes, il jongle avec les mots les plus ... [+]

Lauréat - Public Grand Prix Hiver 2015
Recommandé Par Short Édition
Poèmes

Réjouissance sur la toile

Ravi mon pinceau
quand potiron fait son nid
au cœur du soleil

Qualifié Prix Haikus Automne 2014
Poèmes

Vision

Potiron est roi
tous les matins de bonheur
sur mon arc-en-ciel

Qualifié Prix Haikus Automne 2014
Poèmes

Au jardin

Chez le jardinier
les potirons sont les chefs
la taupe s'y tapit

Qualifié Prix Haikus Automne 2014
Poèmes

Précaution

L'oseille mieux vaut-il
amasser dans mon chaudron
que le potiron

Qualifié Prix Haikus Automne 2014
Poèmes

Certitude

Le ventre bien rond
n'a pas besoin de bretelles
potiron tient droit

Qualifié Prix Haikus Automne 2014
Poèmes

L'aveu

Graine me l'a dit
potiron se fera rond
pour mon chevalet

Qualifié Prix Haikus Automne 2014
Poèmes

Sans aucun doute

Potiron en vue
n'est pas si courge que ça
au pied du soleil

Qualifié Prix Haikus Automne 2014