Image de Lisandre P

Lisandre P

De Madame de La Fayette à John Green, je lis de tout, tout le temps. J'adore voyager dans l'imaginaire d'un autre. Et je fabrique, au fur et à mesure, un imaginaire qui me correspond. J'espère qu'il vous plaira =D !

J'écris aussi des textes un peu plus longs, si vous voulez voir, c'est par ici : https://www.wattpad.com/user/Lysidor

Nouvelles

Elle

Elle faisait des vidéos sur Internet.
Elle faisait des courts-métrages. Puis elle en parlait.
Elle me fascinait.
Je ne ratais aucune de ses sorties.
Elle m’inspirait. Elle était tout... [+]

Nouvelles

Un cœur gros comme ça

Un nuage de souffle chaud le devançait, ses mains gantées chaudement tentaient de se réchauffer un peu plus en agrippant un thermos rempli de chocolat chaud.
L’hiver était bien installé ; la... [+]

Nouvelles

La fin d'un monde

« Alors... ce que j’ai à te dire n’est pas facile... »
L’homme qui aura prononcé ces mots fixera nerveusement de ses yeux bleus ceux de son interlocutrice qui attendra qu’il... [+]

Nouvelles

Fantasme suspect

La nuit régnait, noire et muette. Seule la Lune, lanterne bienveillante, se distinguait dans le ciel sans étoiles. La douce brise nocturne glissait sans fracas sur les volets des parisiens endormis... [+]

Nouvelles

La fin justifie les moyens

Parfois, la Nature peint des tableaux surréalistes.
Un grand manoir, trônait, impérial, sur le bord des falaises normandes au beau milieu d’un plateau sauvage accompagné d’une sentinelle... [+]

Nouvelles

Le complot des artistes

Il était tôt ce matin, un homme plutôt chic se dirigeait vers le plus grand manoir de Normandie, juché sur une falaise. Il sifflait gaiement, les mains dans les poches et la conscience tranquille... [+]

Nouvelles

La douceur de la nuit

Une brise froide faisait frissonner la ville. La nuit silencieuse régnait, les portes étaient closes, les volets fermés. Les lampadaires diffusaient une lumière faible qui rendait la nuit... [+]

Nouvelles

Coïncidences ? Ou la mort est-elle sadique ?

Trois photographies étaient piquées au mur. Sur la première figurait une femme étendue sur un canapé vert foncé, ses yeux noisette grands ouverts, presque exorbités, sa main gauche entourant sa... [+]

Nouvelles

Une peur bleue

Rares avaient été ces journées ensoleillées ces derniers mois. Aucune nappe de coton ne venait colorer la toile bleue du ciel et le disque solaire illuminait jovialement la terre de ses rayons... [+]