Image de Léonore Feignon

Léonore Feignon

J'ai grandi sous l'aile d'une grand-mère extraordinaire, une femme de la terre ; un jour j'ai fermé la fenêtre de ses yeux, un jour j'ai fermé la porte du palais où patoisent les mots, un jour je l'ai laissée partir pour là-haut, mais elle reste mon modèle, mon impératrice, ma plus grande inspiratrice.
LF

423 abonnés

Très très courts

Rose poudré

À ma petite sœur Lisa.
Demain, oui demain ! Quand s’éteindra la nuit, quand s’allumera le jour...
Et la nuit avait pris fin, et le jour était là, luisant. Lisa marchait dans... [+]

Qualifié Prose en rose 2020
Très très courts

Un cœur à la mer

Ma douce, ma sirène,
Je vous écris du haut de la falaise, du haut de mon repaire creusé dans l’argile rouge.
Il est l’heure où le ciel prépare son lit, où la mer s’empourpre sous... [+]

Très très courts

Lettres de l’Un à l’Autre

Un jour, le tocsin sonna et une voix froide dicta.
Le bonheur de vivre, la joie d’aimer qui s’attrapait à pleins bras, s’arrêta.
Il s’appelait Arthur, elle s’appelait Emma.... [+]

Qualifié Grand Prix Printemps 2020