Léna

Cela fait trente ans que je suis comptable. Trente ans que je compte. Je me suis dit qu'à cinquante ans il était temps de me mettre à écrire. J'attends vos réactions avec impatience et angoisse...

Très très courts

La petite fille qui regardait par la fenêtre

C'est une fin d'été dans le jardin de notre maison charentaise. Ma fille est allongée dans un transat, elle se repose, elle termine son septième mois de grossesse. Je suis assise à côté d'elle... [+]

Qualifié Nouvelles Renaissances 2021
Très très courts

Demain

Le manque du poids de son corps appuyé contre ma hanche me donne envie de sombrer chaque soir dans un monde de ténèbres. Je me rêve fantôme délivrée de toute vie et de tous sentiments. Demain... [+]

Très très courts

Te laisser partir....

C'est ma dernière lettre, l'adieu que j'aurais voulu que l'on ait, toi et moi, chaleureux et amical, alors qu'il a été froid et humide....Il pleuvait ce jour là et tu étais si heureux de rentre... [+]

Très très courts

Prémonition....

Il y a plus d'un an, j'ai écrit ici, un texte qui s'appelait "burn-out". Il parlait d'un président qui avait failli. Qui avait promis et qui n'avait pas su. Un président qui perdait pied.
Je ne... [+]

Très très courts

Billet d'humeur du matin

Tous les matins, je m'énerve contre ce truc mis dans les voitures par les constructeurs...Vous savez, la petite alarme quand vous ne mettez pas la ceinture de sécurité....Je vous explique ... [+]

Très très courts

Un amour impossible, ça ne fait pas un roman N° 04

Michel vécut d'excès pendant dix ans. Il avait pourtant rencontré une jeune étudiante avec qui il s'était installé assez vite dans un petit appartement parisien de trois chambres acheté par ses... [+]

Très très courts

Un amour impossible, ça ne fait pas un roman N° 03

Je venais de découvrir que l'on pouvait être encore plus désespéré que moi. Michel l'était totalement. Nous nous racontions l'un à l'autre et finalement, je me rendais compte que nos chemins... [+]

Très très courts

Un amour impossible, ça ne fait pas un roman N° 02

Je me souviens très bien. C'était un dimanche matin, il pleuvait. J'étais sortie le samedi soir. J'étais rentrée très tôt le dimanche matin. Je m'étais affalée sur mon lit, épuisée. Je ne... [+]

Très très courts

Après quoi cours-tu ?

C'est un dimanche. Pluvieux. Un dimanche qu'elle a passé chez ses parents. Ils vieillissent. Elle veut profiter d'eux avant qu'ils ne partent. Elle les rejoint souvent, pour un repas, un après-midi... [+]

Très très courts

Prendre la mer

Papa a pris la mer il y a douze jours, cinq heures et trente-six minutes. C'était un beau jour d'avril, il faisait soleil dans le port des Minimes. Nous étions tous là, maman, papy, mamie et moi... [+]