Laurienne Bernard-Mazure

"Chaque homme dans sa nuit s'en va vers sa lumière", V. Hugo
C'est au creux de la nuit de ma maladie que la poésie est venue me sauver... s'imposant à moi sans crier gare, ultime rempart contre le désespoir. Pleurer sur le papier ma douleur, ma rage, mes mille joies aussi, c'est ce qui me maintient en vie !
NB : merci pour vos commentaires et pardon de ne pas tjs pouvoir y répondre


À LA UNE
Poèmes

Car si l'amour fait vivre...

Je sais dans quels néants la solitude plonge
Cette vague amertume amoureuse des songes
Je sais les temps d'absence où le... [+]

Poèmes

À l'homme dans la rue

Devant moi marche un homme
D'un pas lent mais léger
Pieds nus, sans chaussures
N'a pas besoin d'armure
Je ne sais... [+]

Poèmes

Entre rive et rêve

Chaque jour en longeant l'Isère
Je m'en vais retrouver la mer
Et traverser mille frontières
Jusqu'aux confins de... [+]

Qualifié Short Paysages 2020 - Poèmes
Poèmes

Rayon divin

Je me suis promenée ce soir dans la forêt
Le cœur lourd et les yeux lassés d'avoir pleuré
Tout était si paisible, les... [+]

Poèmes

Les âmes sœurs

Elle est venue sur terre
Par accident sans doute
Échappée de la lune
Un matin de grand vent
Et c'est depuis je... [+]