Kory Dwen

Parfois je ressens le besoin de coucher sur le papier, les histoires qui prennent vie dans ma tête.

1 851 Lectures sur ses œuvres

À LA UNE
Très très courts

La Marianne de Châtelet-Les Halles

« Voilà le train ! », s'exclame Feyza en sautillant sur le quai. Feyza adore prendre le train. Rien ne la rend plus heureuse depuis que nous sommes arrivés à Paris. Sauf ... [+]

Qualifié RATP Les 40 ans du RER
Très très courts

Une autre femme

Mon cher Jules,
Tu dois savoir que je t'ai vu avec cette fille, cet après-midi, à la plage. La jolie blonde qui t'a salué alors que tu pêchais sur le ponton. En grande conversation avec ... [+]

Très très courts

Sur le sentier des brumes

BIP BIP BIP BIP BIP
Je grogne en tendant la main vers l'importun pour arrêter au plus vite son cri insupportable. « Encore cinq minutes et je me lève ! », me promets-je à ... [+]

Qualifié Imaginarius 2017
Nouvelles

Vieille bâtisse

J'en ai vu défiler des familles depuis que je suis ici. Des grandes, des petites, des recomposées, d'autres qui se sont décomposées. J'ai assisté à de grandes joies et à de grandes peines ... [+]

Qualifié Grand Prix Eté 2016
Très très courts

Réunion de famille

J'ai toujours détesté les réunions de famille. Supporter des personnes avec qui l'on est uniquement lié par le sang ou les alliances est une chose, mais prétendre que l'on est heureux de les ... [+]

Finaliste - Public Grand Prix Printemps 2016
Très très courts

Dans une autre vie

L’obscurité est tombée sur la ville, révélant toute sa splendeur. Les bijoux dont elle est ornée scintillent de toutes parts et se reflètent dans les yeux rêveurs des enfants. ... [+]

Qualifié Grand Prix Hiver 2015