Image de Korete

Korete

240 abonnés

Très très courts

Entre nous

« Tu ne dis plus rien ? »
Et que faudrait-il que je te dise ? Que ce n'est pas grave ? Que ce sont des choses qui arrivent ? Que je comprends ? Que je te comprends ?
En vérité, j'ai la gorge... [+]


Qualifié Grand Prix Automne 19
Très très courts

Au moment de partir

« À quoi tu penses ? »
Mon chou, si tu savais. Je pense à la valise au dessus de l'armoire. Je pense à la valise que l'on distingue à peine dans la pénombre du jour naissant. Je pense à... [+]


Qualifié Grand Prix Hiver 2018 - 2019
Très très courts

Au p'tit bonheur la manche

Je m’extirpe du sommeil alors qu’il fait encore nuit. Dans mon métier, on se lève tôt. On se passe des soirées de fête et de toute vie sociale. On mène une vie d’ascète pour la... [+]


Livres en Tête 2016 - Lever de bonheur
Très très courts

Un chat dans la gorge

Les p’tits vieux ! Elle les détestait. Tous ! Ces décrépitudes chancelantes dont les doigts aux ongles ébréchés s’accrochaient encore à la vie. Leurs radotages sempiternels ... [+]


Très très courts

Faut pas pousser grand-mère dans les hosties

François hallucinait. Il ne pouvait en croire ses yeux et pourtant, cela semblait bien réel.
Il avait passé la soirée au mess, comme d’habitude, à boire du vin _ mais il avait aussi longuement... [+]


Prix Bibliothèques Pour Tous 2016 - TTC
Très très courts

Au fils de l'air

Je ferme les yeux.
Je vois Pirouette, la démarche souple, sauter par la fenêtre ouverte, se percher sur la rambarde et rejoindre le toit en trois petits bonds.
« Pirouette ... [+]


Très très courts

Télé croche-pied

« Aurélie, arrête de regarder cette vidéo. Tu te fais du mal pour rien. »
Je hausse les épaules en reniflant bruyamment. De toute façon, avec mes béquilles et mon pied dans le... [+]


Livres en Tête 2015 - En haut de l'affiche
Très très courts

Le rouge et le blanc

Je ferme les yeux, les narines largement dilatées.
Je ferme les yeux et j'ouvre le rouge d'abord. Immédiatement les odeurs m'assaillent, m'envahissent, me montent à la tête, entraînant dans... [+]


Livres en Tête 2015 - Le flacon et l'ivresse
Très très courts

Le lapin

Il ne faut pas courir deux lièvres à la fois. Un de ces bons dictons que ma grand-mère m’assénait, l’index pointé vers la colère divine. Oui, mais... Qu’est-ce que vous faites, vous, quand... [+]


Livres en Tête 2015 - Deux lèvres à la fois
Très très courts

Comme un poison dans l'eau

Il n’aimait pas les poissons. Ces créatures stupides qui tournaient en rond inlassablement dans leur aquarium. Il lui avait avoué dès leur première rencontre.
« Comme c’est... [+]


Très très courts

Quand la vie ne tient qu'à un fil

Tout est si petit
Je regarde entre mes pieds. Tout est si petit. Si minuscule. En bas.
Le vide.
Le vent ici se déchaîne. Mes cheveux volent. Mes poils se dressent. Une sueur froide glisse dans... [+]


Très très courts

Je jette l'encre

La mer. Enfin. Depuis si longtemps désirée, elle s’offre à moi dans un étrange reflet de nuage. Un souffle léger du vent, presque imperceptible. Un fin ourlet ondule la surface. Je jette... [+]