Image de Julie Cedo

Julie Cedo

Que suis-je ?
Rien d'autre que l'ombre-éponge d'un monde inondé.

«Le désespéré n'a pas de patrie. Moi, je savais que la mer existait et c'est pourquoi j'ai vécu au milieu de ce temps mortel.» Albert Camus

387 abonnés

Poèmes

Dans tes bras de fée

Dans tes bras de fée
sous ta pâle peau lumière
éclate la belle
belle de nuit nuit d’amour
que l’été vole au printemps

Qualifié Prix Tankas Printemps 2018
Poèmes

A fleur de poète

C’est un enfant modèle, c’est un enfant prodige. Il brille ! Il brille dans les yeux de sa mère ! Il flamboie dans... [+]

Finaliste - Jury La Matinale en cavale 5ème édition - Poèmes
Poèmes

L’arbre se réveille

L’arbre se réveille
le printemps vole tranquille
et le lierre grimpe

Qualifié Prix Haikus Printemps 2017
Poèmes

Apesanteur

Verticalité. Le monde est droit. Verticalité. Dans la vallée, les pins – têtes qui plongent vers le ciel, bras d’émeraude... [+]

Finaliste - Public La Matinale des Lycéens 2017 - Poèmes
Poèmes

Nuit volée

Les verres sont vides
Les sourires disparaissent
Les lumières s'éteignent
Le vent souffle.
Tout s'est envolé.... [+]

Qualifié Grand Prix Automne 2016
Poèmes

L'étrangère

Une frêle carcasse attendait dans la classe
Chétive et poilue, poilue ! Minuscule, aussi
Sans préambule, elle... [+]

Finaliste - Public La Matinale des Lycéens 2015 - Poèmes
Poèmes

Rouge vague

Dans la nuit calme et verte,
Dans la mer lente et rouge,
Je crie.
Dans la ville aigre et sale
Dans le sable âpre et... [+]

Qualifié Grand Prix Eté 2015
Poèmes

Vague passagère

Je me souviens de ces vagues si belles, si bleues. Je sens encore le sel sur ma peau, sur ma nuque ; l’odeur marine qui me... [+]

Qualifié Grand Prix Automne 2014