Image de Jomerrick

Jomerrick

Affublé de ma plume vagabonde, je poétise le quotidien, depuis quelques années déjà. Je tue le temps de mon épistolaire, avec ma muse-complice. Les heures, avinées de mes vers, puis victimes de mes rimes, se couchent sur du papier glacé, et meurent sous une hémorragie d’encre. Je poétise le vent et ses murmures. Je poétise le temps et ses tortures. Je poétise la vie de ses morsur

4 abonnés

Nouvelles

21 décembre 2012

1er janvier 2012 -
Ah ça y est, nous y voilà enfin en 2012. Année charnière tant attendue, tant redoutée (tant raillée aussi !!), depuis ce fameux... [+]


Qualifié
Grand Prix Automne 2012