Image de John Lecid

John Lecid

Tout comme l'on peut lire entre les lignes, j'écume la partie invisible de ce que l'on ressent. J'aime beaucoup utiliser l'univers onirique pour illustrer la réalité. Le fantastique n'est jamais loin.

320 abonnés

Poèmes

Le carrosse citrouille

Pauvre cendrillon
la fée est une vraie courge
roule potiron


Prix Haikus Automne 2014
Poèmes

Le p'tit rond

La douceur sucrée
du beau petit rond orange
dans l’âtre réchauffe


Prix Haikus Automne 2014
Nouvelles

La chevelure de l'hippocampe

Les gens assis sur les bancs ou bien affalés sur les galets, le dos contre le perré de la promenade des Anglais. Le front de mer. Face à l’immensité du corps de l'eau, cet horizon qui dépasse... [+]


Très très courts

Tranches de vie

Ma mère m’a dit un jour que lorsqu’on fermait longtemps les yeux, c’était pour dominer une colère naissante. C’est ce que faisait la bibliothécaire devant moi. Qu’avais-je fait pour la... [+]


Finaliste - Public Tribulations en bibliothèques 2014 - TTC
Très très courts

Vingt étages avec Stella et une supernova

Tout avait commencé comme une étincelle entre deux silex. C'était arrivé un matin, non un soir juste avant de quitter l'agence. Je pensai soudain à elle. Stella. C'est toujours la même chose... [+]


Finaliste - Jury Grand Prix Automne 2014
Recommandé Par Short Édition
Nouvelles

La baie des anges

L’homme semblait mortifié d’être en vie.
Alors qu’il nageait loin du rivage, il fut pris d’une crampe fulgurante à chaque jambe. Au prix d’efforts considérables pour détendre ses... [+]


Poèmes

Fleur du soleil

Tourne, tourne sol
déploie, tend, ton ombrelle
égraine ton or !


Prix Haikus 2014
Très très courts

Mets ton short Eddy !

Attention ! Mets ton short Eddy !
Dans la course au titre, ceux qui courent sont cons, ils concourent.
Il y a aussi des connes qui, par essence, s'empanachent, connaissance.
Du haut de... [+]


Très très courts

Les chemins du coeur

C'est le moment que je préfère, lorsqu'il vient de pleuvoir et que les odeurs de la terre remontent. Là, chaque chemin que je parcourais avec lui était un vrai poème, un petit espace d'humanité... [+]


La Matinale en cavale 2014 - Très très courts
Poèmes

Protège moi

Tourne, tournesol
voile l'apparat du sol
sous ton parasol.


Prix Haikus 2014
Poèmes

Tournesol

Fleur d'étoffe en or
bel ombrage de ton corps
je m'étend et dors.


Prix Haikus 2014
Poèmes

Huile solaire

Champs de parasols
tournés vers l'astre solaire
à chacun son huile.


Prix Haikus 2014