Jérôme Sibille

Très très courts

Monsieur Sintexuperi

Monsieur Sintexuperi,
Le soir, juste avant de me coucher, ma Maman elle me lit tes histoires. Elles sont belles. Quant je les entends, j’ai des larmes dans les yeux. Tes histoires, je les aime... [+]

Très très courts

Froc et Fric

L’aube d’une nouvelle relation, c’est coton.
Quand j’l ai zieutée pour la première fois, je sortais à peine du turbin : passé dix-huit à la tocante. Sur le bête trottoir d’en face... [+]

Qualifié Prix Saint-Valentin 2018 - Très très court
Très très courts

Le souffle du dernier dragon

« Car tu es brume et tu retourneras dans la brume »
Kalock le noir, compilateur des mémoires, ancêtre d’Ashtryac
Au sommet de la dune, les herbes ondulaient sous le vent chargé... [+]

Qualifié Imaginarius 2017
Très très courts

Prison de verre

Je suis enfermée depuis maintenant trois semaines. Je griffe des traits sur les parois de verre de ma cellule pour marquer l’écoulement des jours. Rien à faire à part cogiter et tourner en rond... [+]

Qualifié La Matinale en cavale 5ème édition - Très très courts
Poèmes

Mirabelles d'or

Mirabelles d'or
d'abord une ensuite deux
aïe trop mal au ventre

Qualifié Prix Haikus Automne 2017
Poèmes

Des fleurs d'acacia

Des fleurs d'acacia
dans de la pâte à beignet
Oh la jatte est vide

Qualifié Prix Haikus Automne 2017
Poèmes

Crème fouettée

Crème fouettée
juste un seul doigt pour goûter
saladier vidé

Qualifié Prix Haikus Automne 2017
Poèmes

Mûres dans un champ

Mûres dans un champ
gonflées par le sucre et l'eau
ma langue violette

Qualifié Prix Haikus Automne 2017
Poèmes

Des fraises des bois

Des fraises des bois
au moins cent dans mon panier
et puis zut zéro

Qualifié Prix Haikus Automne 2017