Image de Jérôme Gasulla

Jérôme Gasulla

J'ai appris à lire avec la science-fiction. Les séries des années 70-80 ont enflammé mon imaginaire. Les envahisseurs, L'âge de cristal...
Un jour, une rencontre. A 16 ans, mon premier texte...
En 2018, mon premier roman, un polar de science-fiction, "Undercypher, hacker n'est pas tuer", disponible sur le net.
Passez me voir sur www.jeromegasulla.com !

183 abonnés


À LA UNE
Poèmes

Compter les pieds des vers

Compter les pieds des vers, ça me semblait logique.
J’aurais pas dû le faire en classe de bio-logique.
Ça m’a... [+]


Très très courts

Le Prochain Continent

Malgré la beauté de la jeune fille, la petite muette qui faisait partie du groupe depuis le début de cette histoire de fou, Christophe Colomb ne lui accorda pas un regard. Accoudée au bastingage... [+]


La Matinale en cavale 4ème édition - Très très courts
Très très courts

Contact !

Lorsque les baffles se mirent à émettre une pulsation régulière, une espèce de vrombissements sourd de deux secondes suivi d’un silence de même durée, la surprise de Coralie fut si grande... [+]


La Matinale en cavale 3ème édition - Très très courts
Très très courts

Envie de meurtre à la plage

Le soleil du mois d'août dardait ses lances de feu sur le flot de vacanciers échoués sur le bord de la plage. La chaleur faisait briller le sable au-dessus duquel l'air torride ondulait.
Sous son... [+]


Qualifié Grand Prix Automne 2014
Nouvelles

À quoi pensez-vous ?

La lumière s’éteignit dans la salle de projection de l’Office national de préservation des œuvres d’art, dirigé par le professeur Jougla. Quelques toussotements et raclements de gorge... [+]


Lauréat - Jury Grand Prix Automne 2014
Recommandé Par Short Édition
Nouvelles

Temps d'arrêt

Que soit bénie la préparatrice de la pharmacie proche de l’hôpital militaire ! Certaines personnes vous font parfois reprendre confiance en l’humanité...
En revanche j’en voudrai... [+]


Poèmes

Alzheimer

Mon rêve s’est effacé, s’est perdu dans la brume.
Les couleurs enlevées, la mer n’a plus d’écume.
Un ciel de sable... [+]


Qualifié Grand Prix Automne 2014
Nouvelles

Le temps de la Stase

Je ne sais, de l’odeur des bois anciens ou des reflets de la lune sur le marbre blanc, ce qui me donnait le plus l’impression de vivre un rêve. Le silence pousse au recueillement, au retour à... [+]