Image de Jean Sichler

Jean Sichler

Les voyages "déforment" la jeunesse dit-on, je n'ai pourtant pas tellement voyagé mais suis tout déformé! en outre j'ai l'esprit tordu, voilà ce qui arrive lorsque l'on a la musique dans le sang, la littérature, la peinture, l'art sous toutes ses formes. Pour le reste ce serait trop long, regardez à mon nom sur internet.

128 abonnés

Nouvelles

Oublie tout ça

--- J'ai trouvé ça dans le grenier des parents, c'est à toi, lui dit son frère.
Il tenait à la main une petite valise en carton que Pierre reconnu à son usure.
--- Je l'avais oubliée... [+]


Poèmes

Roses d'automne

Rose-thym, Rose-thé, roses éperdues,
Parfums éloignés aux confins des nues
De feuilles et de pétales évanouis
Corolles... [+]


Nouvelles

La Publicité

Dans la famille on ne tarissait pas d'éloge sur cette jeune femme à un point tel que je finis par lui trouver les qualités qu'on lui attribuait. Je l'épousais. La publicité venait de faire une... [+]


Nouvelles

La ligne de crête

— Merci encore pour votre accueil.
— Faites bonne route et à bientôt.
« À bientôt peut-être, mais pas ici », pensait Thomas. Il enclencha la première pour attaquer la montée du... [+]


Qualifié Grand Prix Été 2020
Nouvelles

le miracle des roses

Nous nous promenions dans la campagne, mon ami et moi, une campagne parfaitement morne et sans caractère. Le temps était orageux et en marchant il me contait l'histoire de son pays. Il était... [+]


Poèmes

L'Adieu

Sans « Au revoir »
Il est parti
Mon ami
Un beau matin
Sur un chemin
Plein de fleurs
Mais dans mon cœu... [+]


Nouvelles

Le déluge n'aura pas lieu

LE DELUGE N'AURA PAS LIEU
Jean Sichler
« Où est-il encore passé cet acrobate ? Il doit comme à son habitude virevolter dans les arbres. » Et Dieu, emplissant ses... [+]


Très très courts

Coup de vieux

C'est lorsque ma fille m'a dit qu'elle était grand-mère que j'ai pris un coup de vieux.
Jusque là ça allait, enfin... on peut dire ça comme ça. Jogging tous les matins, tous les matins sans... [+]


Poèmes

Au solstice d'été

Au solstice d'été que les embruns arrosent
En minutes poudreuses où divine repose
Dans le sable effrité d'un cadran non... [+]