Image

J'aime tellement les oignons que quand j'en épluche un je pleure et ça me met la tête à l'envers

97 Lectures sur ses œuvres
Poèmes

La cage aux mots

Ils semblaient étouffer, se cognaient partout, étaient devenus comme fous.
J'ai donc pris la décision de les laisser sorti ... [+]

Poèmes

Le chemin

J'étais resté longtemps devant cette toile, devant cette étoile, devant ce ciel et ce paysage.
Il me semblait terminé. Le ... [+]