Image de Graziella

Graziella

TRÈS TRÈS COURTS
783   1464 lectures
C’est sur cette terre désuète que mes larmes s’effondrent. Lourdes de crimes, enchaînées à ma peau. Un grain de sable, puis deux, puis mille se recouvrent âprement de ma peine, mes plaies ... [+]

Finaliste - Sélection Public
La Matinale des Lycéens 2018 - Très très court
POÈMES
21   106 lectures
Le soleil de tes nuits,
sans le carcan de tes rêves,
mourir sans réfléchir,
pour éviter la fièvre.

TRÈS TRÈS COURTS
11   95 lectures
Tissu t-shirt, voile pour les jambes, rouge pour les lèvres. Justifie-moi cette courbure mademoiselle. Au creux de son dos, on glisse sur ses fesses. D’en bas on voit les mystères dévoilés. ... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
14   104 lectures
Tendue vers moi, ta main est grande ouverte. Une vie entière se dessine au creux de ta paume, ou peut-être même deux. Sans craintes, tu me la présentes, sans honte, tu m’accordes cette toile ... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
4   38 lectures
Trois grains de sable qui me regardent.
J’ai du sable dans les chaussures, ça croustille sous mes pédales. Vous vous êtes déjà demandé où il fallait en venir sur la table ? Cartes sur ... [+]

POÈMES
10   159 lectures
A lire en écoutant cette musique : https://www.youtube.com/watch?v=YxguFqNb4C8 - Call it a night, ... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
13   114 lectures
- Regarde comme il est moi. Là-bas tu le vois ?, m’interroge-t-il.

Nous nous trouvons lui et moi sur une petite colline surplombant la ville. Il fait nuit noire, pourtant l’air est frais... [+]

NOUVELLES
8   70 lectures
Elle l’admire sur son vélo, ses pommettes relevées en un sourire enfantin. Une mèche lui tombe sur le visage. Lorsqu’elle s’en aperçoit, elle souffle délicatement dessus et laisse ... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
22   180 lectures
- Tu m’as jamais expliqué pourquoi est-ce que tu aimais la ville la nuit ? chuchotais-je, mes lèvres gercées par le froid se relevant en un sourire curieux.
Il était tard, aux alentours de ... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
20   137 lectures
Elle court. Elle court à en perdre l’haleine. Elle ne sait plus depuis combien de temps elle arpente la ville, courant, échappant à sa vie. Ses poumons la brûle, elle a la gorge en feu. Sa ... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
9   54 lectures
Elle avançait en se déplaçant. Elle se déplaçait en avançant. Sans jamais s’arrêter, elle déambulait. En déambulant sans s’arrêter, elle croisa un chic type du nom de Oscar. Oscar qui se... [+]

301 abonnés

Image de Rellum59 MüllerImage de ZouzouImage de TerrevilleImage de ArtvicImage de Alain AdamImage de Fred PanassacImage de M. IrajeImage de LoodmerImage de J.M. RaynaudImage de Viviane FournierImage de Pierre LieutaudImage de Ginette VijayaImage de Felix CulpaImage de RandolphImage de Zutalor!Image de JeanneImage de michel jarriéImage de Keith SimmondsImage de Lili CaudéranImage de Chantal SourireImage de Miss FreeImage de Coraline ParmentierImage de DolotarasseImage de Praxitèle Voir +
pour laisser un message à Graziella