Georges Beckett

Si j'étais une fleur, je n'aurais pas de mains pour écrire. Si j'étais un poème, je m’ennuierais, perdu sur une étagère poussiéreuse, écrasé par le dernier Beigbeder. Si j'étais Annie Cordy, je chanterais Tata Yoyo. Si j'étais plus malin, je ne parlerais pas aux inconnus. Si j'étais un recueil de nouvelle, je serais celui là (oops, c'est le mien ! ;) ) : https://www.amazon.fr/dp/B07ZC4B418

8 abonnés


À LA UNE
Nouvelles

Les indiens à roulettes

A midi, je rejoins le supermarché d'à coté. Je me plante devant le rayon des produits étiquetés « fast », « rapide », ou « sur le pouce ». Les produits... [+]

Lauréat - Jury Grand Prix Automne 2012
Recommandé Par Short Édition
Nouvelles

Le transat du chef indien

La femme de ménage a cru qu'il s'était assoupi. Son verre de Martini rouge était posé sur la table, les glaçons avaient fondu. Allongé, ici même, sur cette terrasse qu'il aimait tant ; il... [+]

Qualifié Grand Prix Hiver 2018 - 2019