Image de Frédérique Lechat-Lechat

Frédérique Lechat-Lechat

Petite, en classe, je lisais, mon livre caché sous ma table. La maîtresse me laissait faire, me dit plus tard ma mère, car elle trouvait tellement merveilleux un enfant qui lit. Et puis écrire aussi. Ecrire ...

525 abonnés


À LA UNE
Poèmes

Ton Ombre (1979)*

Ton Ombre est la Mienne
Que crois-tu que je sois
Un rêve effarouché
Battant timidement des ailes
Un nuage qui divague
Le... [+]


Très très courts

Soleil océanique

Marie et son accent chantant exhortaient Fred et les enfants à s’installler bien confortablement. La voiture était chargée, la maison fermée, et le jardin leur semblait déjà en vacance. Coline... [+]


Finaliste - Public La Matinale en cavale 3ème édition - Très très courts
Poèmes

Châtain vénitien

Ô auburn surprise
mon fils aux cheveux de feu
bébé vénitien


Prix Haikus Été 2015
Poèmes

Moutarde Wasabi

Sushi mon amour
au pied du Fujiyama
le feu et la glace


Prix Haikus Été 2015
Poèmes

Cessez-le-feu !

Et si nous créions
du rouge au blanc le crayon
du Cessez-le-feu


Prix Haikus Été 2015
Poèmes

Danse de la joie

Danse de la joie
sur la plage feu de bois
amour et partage


Prix Haikus Été 2015
Poèmes

Point zéro

Explosion de feu
naissance du temps la vie
chœur de l'univers


Prix Haikus Été 2015
Poèmes

L’innommable moisson

Temps figé moisson
voir brûler les corps au feu
nos cœurs en hiver


Prix Haikus Été 2015
Poèmes

Soudain me vînt l'envie

Soudain me vînt l’envie d’être dessous cet arbre,
M’allonger sous les branches aux pétales ivoirins.
Les yeux fermés... [+]