Image de F. Franklin

F. Franklin

J'aime les aubes navrantes de Rimbaud, les nouvelles tragiques de Raymond Carver, la brutale émotion de Céline et l'élégance désespérée de Stephan Zweig . Des styles fulgurants, qui vont à l'essentiel, rapides, sans détours. Des styles inaccessibles.

8 abonnés

Très très courts

Le maître des requins

Je suis allongé sur la plage depuis presque une heure. Mes grands frères sont dans l'eau, ou plus exactement ils font les imbéciles sur un radeau flottant amarré à cinquante mètres du bord... [+]

Espace Jeunesse
Recommandé Par Short Édition
Très très courts

Viens

J’ai été viré hier matin. Elle m’a dit de repartir chez moi, ce sera mieux pour tout le monde. Nos avocats se parleront. Puis elle a ouvert la porte de son bureau de Présidente, m’a dit... [+]

Qualifié Prix Saint-Valentin 2018 - Très très court
Très très courts

Rukakunturi

C’était début décembre, dans l’après-midi polaire de Kuusamo en Finlande. Au pied du tremplin géant une épaisse brume de cristaux neigeux s’étalait jusqu’au lac. De cette brume... [+]

Qualifié Imaginarius 2017
Poèmes

On l'a vu souvent

On l'a vu souvent
s'envoler en salivant
au vent des saveurs

Qualifié Prix Haikus Automne 2017
Poèmes

Vitrine embuée

Vitrine embuée
les gâteaux évanouis
au souffle d'enfant

Finaliste - Jury Prix Haikus Automne 2017
Poèmes

Run !

Il n’y a pas de basses quêtes
Tout espoir a un prix
Il faut relacer tes baskets
Et empoigner la vie
Dans ta main une... [+]

Qualifié Faites sourire 2017 - Poème
Très très courts

Flic-Flac

C’était juste après l’orage. La pluie s’est arrêtée aussi brutalement qu’elle avait commencé, et l’esplanade de béton surchauffée par les jours de canicule fumait à toute vapeur. Je... [+]

Qualifié Faites sourire 2017 - Très très court
Très très courts

insolation

Vœux à mon ami
Je te souhaite ce qu’il y a de mieux à vivre, comme te sentir léger et tranquille, plein d’idées et modérément lucide. Je te souhaite la caresse tiède d’une peau... [+]

Très très courts

Chronique du train Lille-Nantes

Assis à côté de moi, un jeune homme blackhair blacksuit blacktie . Le genre Accenture Junior Consultant. De grandes mains fines de pianiste azerty. Aucun sourire sur son visage d’enfant... [+]

Très très courts

Le syndrome du labrador

In the TGV again.
Devant moi prennent place deux hommes genre cadres de bonne grosse PME sans cravates mais avec soucis, visiblement. Sourcils et vestes froncés. Ils se sont assis de chaque côté... [+]