Fofi

"La plénitude de la vanité rend très comiques ceux qu'elle gonfle."
Pierre-Claude-Victor Boiste


À LA UNE
Poèmes

Ma platine pleure

Ma platine pleure
sur la voix d'Alain Bashung
la nuit l'on se ment
l'une pâlit et s'éclipse
l'autre décroît puis s'éteint

Qualifié Prix Tankas Printemps 2018
Poèmes

Sous l'astre livide

Sous l'astre livide
des ombres noires masquées
nuit de sacrifice
la lame d'un couteau frappe
sarabande rouge sang

Qualifié Prix Tankas Printemps 2018
Poèmes

Ritournelle mièvre

Ritournelle mièvre
Pierrot en a plus que marre
de sa Colombine
l'amour décroissant le tue
couper ce fil à la pâte

Qualifié Prix Tankas Printemps 2018
Poèmes

Souvenir d'enfance

Souvenir d'enfance
série au titre enchanteur
Bruce Willis rit
à la nuit tombée je rêve
de cette future étoile

Qualifié Prix Tankas Printemps 2018
Poèmes

Pavillon des fous

Pavillon des fous
des cris percent la nuit blanche
les loups garous hurlent
leur camisole chimique
un trou noir de solitude

Qualifié Prix Tankas Printemps 2018
Poèmes

D'âme de cœur

Paisiblement tu dors
chaque matin je te dévore
tes boucles dorées par l'aurore
ta peau en Technicolor
tes courbes douces... [+]

Qualifié Prix Saint-Valentin 2018 - Poèmes
Poèmes

Potage fumant

Potage fumant
tentés par la crème fraîche
légumes frétillent

Qualifié Prix Haikus Automne 2017
Poèmes

Feindre un mauvais rhume

Feindre un mauvais rhume
nez chatouillé par l'odeur
du vin aux épices

Qualifié Prix Haikus Automne 2017
Poèmes

Soupe à la grimace

Soupe à la grimace
dès que j'ai le dos tourné
ado au MacDo

Qualifié Prix Haikus Automne 2017
Poèmes

Orange et acide

Orange et acide
ma première mandarine
pépins de travers

Qualifié Prix Haikus Automne 2017
Poèmes

Couscous ou choucroute

Couscous ou choucroute
bien loin des débats stériles
estomacs repus

Qualifié Prix Haikus Automne 2017