Image de Ernesto P. Santiago

Ernesto P. Santiago

Je suis trop petit pour mon ego. Je suis assez pour moi-même.

18 abonnés


À LA UNE
Poèmes

Les noisettes tombent

Les noisettes tombent
sur le sol et j'agis comme
un écureuil roux

Qualifié Prix Haikus Automne 2016
Poèmes

Avec ou sans dents

Avec ou sans dents
ah ! ma fringale d'amour,
soupe au potiron

Qualifié Prix Haikus Automne 2017
Poèmes

Salades et pousses

Salades et pousses
je reconnais la chaleur
du sel sur ses lèvres

Qualifié Prix Haikus Automne 2017
Poèmes

Pour casser la coque

Pour casser la coque
garde mon cœur dans la paix
noisette d'automne

Qualifié Prix Haikus Automne 2016
Poèmes

L'été sera chaud

L'été sera chaud
la femme avec de longs cils
est irréprochable

Poèmes

Pour elle

Tous en état d'alerte
mes cinq sens se concentrent
sur les sons rares
de mon premier-né — le voyage
de l'utérus d'une mère

Poèmes

Ah, finalement

Ah, finalement
de ses entrailles robuste
l'haleine des dieux

Poèmes

Tempête hivernale

Tempête hivernale
maman commence à laver
le riz glutineux

Qualifié Prix Haikus Hiver 2016
Poèmes

Le froid glacial

Le froid glacial
un cerf rouge et un chasseur
semblent frémissant

Qualifié Prix Haikus Hiver 2016
Poèmes

Rupture de souffle

Rupture de souffle
entre les arbres gelés
ce cerf et mon père

Qualifié Prix Haikus Hiver 2016
Poèmes

La couche de neige

La couche de neige
je sens le froid rassurant
de te rencontrer

Qualifié Prix Haikus Hiver 2016