Image de Eponine52 MILLOT-CONTE

Eponine52 MILLOT-CONTE

Terrienne désabusée, l'écriture est le plus bel exutoire que je connaisse pour vivre dans ce monde en dégénérescence ! Eternelle utopiste, j'ose croire encore q'un jour, le genre humain se réveillera pour cesser d'être un "Panurgien", je vis pour qui je suis et pas pour qui les autres veulent que je sois ! Je vis sur la cime des mes idées, le monde est bien plus beau, vu des nuages!

216 abonnés


À LA UNE
Poèmes

AVENTURPITUDES

J'avance dans mes haillons de désespoir
cherchant en vain une trouée dans le noir
mais faut pas trop se raconte... [+]


Poèmes

DEGOULUTION

Dans vos costards trois pièces griffés
assis dans votre bagnole blindée
vous faites le tour de la cité
montrer que vous les... [+]


Très très courts

Vengeance amère

L'impact des gouttes sur le métal la fit sortir de sa torpeur. Les mains toujours crispées sur le volant, Adèle quitta le parking sur lequel elle s'était arrêtée afin de se reposer avant de... [+]


Court et noir 2017
Poèmes

SOUFFRANCE

Voir son enfant pleurer, désemparé
impuissante à arracher la douleur
qui lui laboure et entaille le cœur
sourde aux mots... [+]


Nouvelles

LES TÉMOINS DE LUMIÈRE

Cela faisait maintenant presque une demi-heure que la tempête faisait rage, les éclairs déchiraient le ciel, illuminant le salon tout entier. La grêle battait les carreaux, le tonnerre rugissait... [+]


Poèmes

MILLE MERCIS

Vous qui avez soutenu ma « sarabande »
Je tenais à vous dire mille mercis
je n'ai que mes humbles mots comme... [+]


Nouvelles

VOLEUR D'AMES suite et fin

Grâce à Luc et à son enseignement, je savais maintenant combien mon existence était une vaste farce dont j'avais été le dindon durant bien trop longtemps. Restait néanmoins le plus important à... [+]


Poèmes

ENFER ME MENT

Quand j'ai vu où était l'enfer
j'ai décidé de n'plus être claire
ça m'a pris comme ça, un jour d'hiver
je me suis vissé... [+]