EmelleJie

Sans Dieu, ni maître.

C'était l'hier d'un demain. Un monde étrange où vivent les ombres perdues, elles avaient dans leurs poches toutes les étoiles cueillies dans ce labyrinthe de sang et de peur. Détachées de leur arbre d'air, elles erraient dans une rivière de cendre, de plastique et de nitrate. Moi j'étais là aussi mais comme je l'avais toujours rêvé, invisible, et c'était fin

7 abonnés

Très très courts

Sans Dieu, ni maître

C'était l'hier d'un demain. Un monde étrange ou vivent les ombres perdues, elles avaient dans leurs poches, toutes les étoiles cueillies dans ce labyrinthe de sang et de peur. Détachées de leu... [+]

Très très courts

Les poules pondent des bœufs

38/02/année des œufs
Josette, je t'ai déjà dit mille fois qu'à partir du diz'ouhit du mois, il fallait tondre le salon et la chambre du deux cent quatre.
Nous sommes le trente huit... [+]