Image de Elisabeth Mondoloni

Elisabeth Mondoloni

3 abonnés


À LA UNE
Poèmes

Plage

Soleil estival
a mis le feu dans tes yeux
mon coeur amoureux

Qualifié Prix Haikus Été 2015
Poèmes

Amour,quand tu nous tiens...!

Mon amour est ductile,
Il se tord comme un fil.
Mon amour est vivant,
Son corps est un serpent.
Mon amour est tactile,
Sans... [+]

Poèmes

La femme sans tête

J'étais laide,repoussante,et
Sans attraits aucuns.
Tu étais beau,sourire ravageur,et
Célèbre.
J'étais... [+]

Poèmes

Il a pêché...

L'homme sombre se tenait
Face à la mer déchaînée.
Sa silhouette se découpait
Derrière le soleil glacé.
L'homme... [+]

Poèmes

La sylve

Mon âme esseulée vagabonde,
Et,tandis que le soir se meurt,
Les trilles des oiselets me semblent
Si précieux.
Nature... [+]

Poèmes

J'ai un bébé

J'ai un bébé,mais
C'est lui qui me tient
Par la peau du ventre.
J'le voulai pas,lui oui,
Il m'a prise par surprise,
Il y... [+]

Poèmes

Ce sacré feu !

Le feu inventif
flamboie sur ma page blanche
création est née

Qualifié Prix Haikus Été 2015
Poèmes

Feu au Lac

La Dame du Lac
crie au vaillant Lancelot
mais y'a pas le feu !

Qualifié Prix Haikus Été 2015
Poèmes

Folie

Néron s'enflamme en
de vains discours flamboyants
lors que Rome brûle

Qualifié Prix Haikus Été 2015
Poèmes

Autodafé

Le feu brûlant et
noir du suicide scintille
dans tes yeux aveugles

Qualifié Prix Haikus Été 2015
Poèmes

Sans bagages

J ai pris un billet pour ailleurs
Les autres s en vont,je demeure.
J ai pris un billet pour ton coeur,
Tendre et doux comme une... [+]

Poèmes

Le brasier

Autour du feu ocre
la gitane virevolte
mon coeur est en flammes

Qualifié Prix Haikus Été 2015
Poèmes

Les chiffres et les couleurs

Nous étions trois.
Mais trois sans deux,
Quel désarroi!
Nous étions deux,
Mais jamais sans toi.
Trois plus deux
Croient... [+]