Image de Elisabeth Martinez-B

Elisabeth Martinez-B

Femme. Avec plus d'un demi-siècle sur les épaules. Avec l'envie d'en ajouter un autre. Tellement il y a de choses à regarder. De gens à apprécier. De textes à lire. J'en écris. Des longs et des très courts. Pas les plus faciles d'ailleurs. Mais souvent les plus lourds. Obligés de taper juste s'ils veulent exister. Pour vous mais grâce à vous.

2 abonnés

Poèmes

Cherche coeur

Comptine. En C.
Cherche cœur.
Pour croire encore aux couleurs.
Pour accrocher sa chaleur.
Sur mon cou. Sur mon... [+]

Très très courts

Instant de vie 14

Il est là. Sur le rebord de la fenêtre. Comme d'habitude. Deux grands yeux. Verts. Une bouille ronde. Assis. La tête droite. Les deux pattes d'appui bien tendues. Avec des chaussons... [+]

Qualifié Grand Prix Été 2013
Très très courts

Instant de vie 12

24 février.
J'ai eu des mots avec mon miroir ce matin.
Je devais chanter faux sous la douche. Il s'est vengé. Il ne m'a montré qu'un ventre. Sur pieds. A l'exclusion de tout le reste. Ce qui... [+]

Qualifié Grand Prix Été 2013
Très très courts

Instant de vie 11

La nuit, le ciel du petit coin perdu où j'habite est d'une pureté absolue. D'une netteté vertigineuse. Ici, l'infini rassure. Il se montre, tel qu'il est. Rempli de... [+]

Finaliste - Public Grand Prix Été 2013
Très très courts

Instant de vie

Garder les pieds sur terre. Précédé de : il faut. On doit. Accompagné d'un froncement de sourcils. Proféré d'un ton sentencieux. Condescendant.
Moi, c'est fini. J' ai enlevé mes... [+]

Très très courts

Instant de vie 10

J'aime les mots.
J'en ai des milliers en cage. Dans l'enclos de ma tête. Sous mon front.
Un vrai zoo.
Certains sont plus dangereux que d'autres. On les enferme. Il ne faut pas les laisser sorti... [+]

Qualifié Grand Prix Printemps 2013
Très très courts

Instant de vie

Ciel d'apocalypse. Lueur glauque de fin du monde. De l'eau partout. Les nuages n'en peuvent plus et crèvent les uns sur les autres, accrochés à la colline. Le Jabron gronde et se hérisse. Il fait... [+]

Très très courts

Instant de vie

Boîte à nouvelles, 12 Janvier 2012, vallée du Jabron, au bout du monde connu.
Toujours pas d'hiver. Des fourmis en cohorte se baladaient cet après-midi.
La chasse est terminée. Je peux à... [+]

Très très courts

Instant de vie 9

Fragilité humaine.
Cela vient tout doucement. On n'y prête pas vraiment attention. C'est la fin de la matinée ou de l'après-midi. On a plein de choses à faire. Un tas. Si haut qu'on se sent... [+]

Qualifié Grand Prix Printemps 2013
Très très courts

Instant de vie 8

Lundi 23 avril,
On traversait la rue avec ma grand-mère et on allait chez Ali. Dans sa caverne. Avec des senteurs à croire au ciel. Des pyramides de fruits. Des tapis partout. Ali et... [+]

Qualifié Grand Prix Printemps 2013
Très très courts

Instant de vie

Il y a des journées du rien. On en a tous. Des journées bizarres, pendant lesquelles on ne se sent pas vraiment là. Pas triste mais décalé. Un peu suspendu. Aux abonnés absents. Les autres ne... [+]