Image de Elisabeth Martinez-Bruncher

Elisabeth Martinez-Bruncher

Femme. Avec plus d'un demi-siècle sur les épaules. Avec l'envie d'en ajouter un autre. Tellement il y a de choses à regarder. De gens à apprécier. De textes à lire. J'en écris. Des longs et des très courts. Pas les plus faciles d'ailleurs. Mais souvent les plus lourds. Obligés de taper juste s'ils veulent exister. Pour vous mais grâce à vous.

464 abonnés


À LA UNE
Très très courts

Instant de vie

J'adore les fous rires. Les plus gros. Démesurés. Ceux qui vous surprennent. Vous fauchent par leur violence. Leur rapidité.
Ça part de rien. Un regard en classe. Avec... [+]


Lauréat - Jury Grand Prix Printemps 2013
Recommandé Par Short Édition
Très très courts

Ainsi va la vie...

Ainsi va la vie...
Avec, parfois, ces jours un peu étranges. Ces jours de compulsion. De vérification obsessionnelle.
On n'a pas trop bien dormi. Et dès le matin, on le sent. Qu'on va avoi... [+]


Qualifié Grand Prix Été 2019
Très très courts

Quelquefois, on y arrive.

Quelquefois, on y arrive.
Cela peut nous prendre n'importe où.
Le matin au réveil, au bureau ou même dans le train.
Pendant quelques secondes.
Notre regard se perd, nos yeux ne cillent... [+]


Poèmes

Blanc papillon fou

Blanc papillon fou
poussière glacée du ciel
qui siffle et s'abat


Prix Haikus Hiver 2016
Poèmes

Coeur en tête

Il me pousse un petit cerveau auxiliaire.
Un curieux appendice.
Beaucoup plus perfectionné que le premier.
Fatigué... [+]


Très très courts

Bouquet de notes

Parfois, au détour d'une chanson, on est fauché par l'émotion. Violemment et sans prévenir. Au creux du ventre.
Pas forcément par la plus belle des chansons. La plus travaillée. Ou la plus... [+]


Très très courts

Le Petit Poucet.

Dimanche. Adélaïde s’ennuyait. Elle détestait ce jour. Mou et gélatineux. Qui s’étirait comme un bâillement sans fin.
Elle se secoua. Encore six mois et ce fichu stage serait fini. Elle... [+]


Qualifié Grand Prix Hiver 2015
Nouvelles

Voix intérieures

— Dépêche-toi. Tu rêvasses. Ce n’est pas vraiment le moment, tu ne crois pas ? L’heure avance.
— Ce n’est pas grave. Le temps est ce qu’on en fait. Rêver n’est pas le perdre. Les... [+]


Lauréat - Jury Grand Prix Automne 2014
Recommandé Par Short Édition
Très très courts

Instant de vie 16

J'aime les gens fragiles. Abîmés. Un peu cassés.
Rebelles en silence. Pas faciles à apprivoiser.
Avec des yeux de pluie. Des épaules craintives.
Ils avancent sans bruit. Ils ne pèsent... [+]


Qualifié Grand Prix Automne 2014
Très très courts

Instant de vie 15

On se trouve plutôt civilisé(e). Poli(e) et pondéré(e). Bien éduqué(e).
On a l'impression de gérer ses pulsions. D'être raisonnable. De canaliser ses émotions. D'être maître de soi. De... [+]


Très très courts

Bonne à tout faire

Il avait de très belles mains. Des yeux de chat. Verts. Et très bon goût, elle le reconnaissait. Dans la rue, elle se retournait parfois, frappée de plein fouet par les effluves d’un parfum... [+]


Qualifié Grand Prix Printemps 2014
Très très courts

Ballade

Petite histoire. Loufoque.
En B.
Belle. Avec ses boucles brunes.
Dans un bar bondé. Boulevard du Belvédère.
Elle buvait une bière. Blonde.
Bouche boudeuse... [+]


Qualifié Grand Prix Été 2013