Image de Don Quichotte

Don Quichotte

La science et la technique ont accompagné toute ma vie. Mais comment s’en évader parfois si ce n’est par l’écriture ?
Raconter pour faire rêver, réfléchir, partager, laisser une petite trace… ?
Et faire vivre la fraternité.

1 abonné


À LA UNE
Très très courts

LE FER A REPASSER

Il est là sur mon bureau, anachronique, archaïque, et il me regarde. Ou plutôt il me parle...
Tout le monde est surpris de voir un fer à repasser en cet endroit. Et je n'ose pas dire que nous... [+]

Très très courts

L'AUTOSTOPPEUR

Comme je vous l’avais déjà raconté dans une autre nouvelle *, mon cher papa avait plus ou moins appris l’allemand lors de son internement en Suisse pendant la guerre de 39-45.
Mais il avait... [+]

Très très courts

Vive la cuisse !

Juin 1940 : La débâcle...
Le régiment du colonel Buccard* acculé contre la frontière Suisse, dans les premiers contreforts du Jura sur un secteur appelé « la boucle du Doubs » n’avait... [+]

Très très courts

GAULOISERIES...

GAULOISERIES...
En ce temps là, les helvètes s’échinaient à élever leurs chèvres et cultiver leurs terres ingrates, tandis que l’hiver, ils se gelaient ferme au bord de leurs lacs glaciaux... [+]

Très très courts

Les clopinettes

Assez tôt ce matin, l'étranger était arrivé dans cet hôtel de campagne, et il avait réglé sa chambre d'avance en plaquant sur le comptoir un billet de cinquante euros.
Une aubaine car le... [+]

Très très courts

OK Google !

L'ambiance était à la fête autour de la table qui réunissait secrètement la plupart des hauts dirigeants des services de renseignements du monde entier.
On avait même invité, par politesse... [+]

Très très courts

LA FERME DU PENDU

A une époque un peu difficile pour la petite entreprise de mécanique de mon père, il fut contraint de pratiquer une activité de marchand ambulant en quelque sorte, et donc de parcourir la campagne... [+]

Très très courts

LA TRISTE FIN DE BELZÉBUTH

Histoire vraie... et triste...
Avec ses belles cornes recourbées, Belzébuth avait fière allure.
Ses ancêtres avaient traversé le pays à pied, ou plutôt "à pattes", venant d'Espagne, su... [+]

Très très courts

LE BON CAFÉ DE GRAND-MÉRE

C'était la guerre, donc les restrictions...
Grand-père qui avait fait 14/18 - à l'arrière car "soutien de famille" - disait souvent: "Ah, pauvre France, à qui donnes-tu tes bons de tabac?"... [+]

Très très courts

QUELLE CURIEUSE !

Mon grand-père était un contemplatif. Il aimait s'installer sur un banc, dans sa minuscule cour où poussait un unique frêne, et observer les passants.
Je le comprends mieux à présent ca... [+]

Très très courts

Une vie rêvée ?

Dans le métro il entendit un jour quelques bribes de conversation qui le surprirent passablement. Curieux de tout, il tendit donc l'oreille.
Une personne disait à son compagnon de voyage ... [+]