Image de DavidArnaiz

DavidArnaiz

Je ne crois pas en l'urgence d'encrer le papier d'une émotion pucelle.
Pour en finir avec un bout de soi.
Je crois en la lente décantation dans les spires imparfaites de l'alambic de nos expériences.
Pour laisser au fond la colère du fruit et le sucre d'un pardon qui n'existe pas encore.
TRÈS TRÈS COURTS
1   33 lectures
Byzance, Constantinople. Istanbul. Ventre de foi, berceau des Dieux précaires.
Sang giclé de l’histoire sur les murs de la cité des hommes prosternés.
Tu es marquée par le sabre courbé du ... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
3   21 lectures
Ce jeune homme est armé.
Il porte un magnum à sa ceinture de champion du monde de boxe. Placé à l’arrière. Seule la crosse est visible. Technique américaine sans aucun doute.
Il n’a ... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
6   131 lectures
J’aimais tes mains gonflées par le caoutchouc de la pelote. Tes épaules élargies par le poids des traverses de gare. Ton cou de lutteur antique.
Les silences qui soulevaient les étiquettes de ... [+]

Qualifié
Grand Prix Été 2014

4 abonnés

Image de M. IrajeImage de Dan MézencImage de Jibé DumImage de Julie Voir +
pour laisser un message à DavidArnaiz