Image de Clémentine Ouleska

Clémentine Ouleska

Il y avait une petite fille un peu timide, un peu farouche et des mots dont elle ne savait pas bien quoi faire.
Dans sa tête aussi, deux ou trois idées un peu louches et ces rêves, ce souffle dont elle n’arrivait pas à se défaire.
Et cette feuille qu'elle ne supportait pas de voir immaculée.
Alors elle s’est mise à écrire dessus. Un peu, beaucoup... énormément.17 années de pages gribouillées.

59 abonnés

Nouvelles

La malédiction de Taumur

Crac ; la lumière de la flamme inonda la pièce sombre. A la lueur de son briquet, Alexa avança le plus silencieusement possible. Son souffle s’était réduit à un simple murmure. Ses pieds... [+]