Image de Charles Dubruel

Charles Dubruel

Charles Dubruel
grand-père, passionné de littérature et particulièrement de Maupassant

196 abonnés


À LA UNE
Nouvelles

LA PARURE (d'après Maupassant)

Jeanne, une grande et jolie fille,
Naquit dans une miséreuse famille
Et avait épousé
Paul Mabille, un petit fonctionnaire
De la mairie, brave mais effacé.
Elle aurait aimé sortir, danse... [+]


Très très courts

Gambettes de gambas

À Gambay,
Un gamin
Gambadait
Dans le jardin
De sa tata.
L’enfant
Se ramassa
Une belle
Gamelle.
En enjambant
Une jarre
Rare.
Ce vase de grand prix
Y... [+]


Très très courts

La fin des vacances

Enfants et amis sont partis.
Alors, ma chérie,
On s’ fait la malle !
Deux mois de campagne,
C’est déjà pas mal.
Le cœur n’y est pas
Car à Paris
Ça va être... [+]


Très très courts

LE DON

Je ne suis pas intelligent.
Je n’ai pas d’argent.
Rien pour t’impressionner.

Je t’offre mon cœur.
Pour l’heure,
Je n’ai rien d’autre à te donner.


Très très courts

Complainte

Si je m’écoutais,
Je te parlerais
En vers pendant
Cent ans.
Mais pour toi le temps presse.
Alors, à contrecœur
Et avec grande tristesse,
Je termine ce petit air.... [+]


Très très courts

Camping

Cet été,
J’ai passé
Mes congés
À Angers
Avec Maïté,
Une préposée
À la verbalisation
Des autos en infraction
À Vitry-sur-Seine.
Un jour, on était sur la... [+]


Très très courts

Deux grammes d’épigramme

« Si je m’écoutais,
Ma reine, je te parlerais
En vers pendant
Cent ans. »
Mais tu rompis là
Et me lança
« N’est pas Verlaine qui veut,
Adieu ! »


Très très courts

LES JARS SE MARRENT

En période de crise,
Faut arrêter les bêtises.
Si nos politiques endormis
Ne sont pas de taille
À relancer l'économie,
Qu'ils se taillent !

S'ils ne veulent pas,
On enverra
Nos jars
Leur mordre les panards !