Image de Cécile Goguely

Cécile Goguely

La frontière entre réalité et fiction est bien mince, et je ne sais laquelle je préfère. C'est ainsi que mes récits oscillent entre réalisme et fantastique, entre raison et folie, pour ne pas avoir à choisir...

3 401 Lectures sur ses œuvres
Nouvelles

Les miflettes

Titia se laissera mourir de froid. C'est une issue qu'elle a trouvée dans les romans de la bibliothèque. Il en reste qu'on n'a pas vendus. Les personnages attrapent toujours une maladie pulmonaire ... [+]

Nouvelles

La volonté des choses

D’elle aussi, il perdait la trace. Il avait pris la tangente, quitté le cercle des amis de longue date pour s’installer dans cette ville à double patronyme. Oublié, le bar où il prenait le ... [+]

Nouvelles

Un manteau en Octobre

Nous avions fait connaissance le matin sur une station service, à l’occasion du rendez-vous organisé par la société de covoiturage. Elle avait fait du cinéma. Il s’agissait d’un film ... [+]

Nouvelles

Ne vends pas la maison !

C’est un long voyage pour un vieil homme fatigué. Fabert claque la porte de sa Ford et souffle un peu. Il faut franchir le seuil de la propriété en passant sous le haut portail. Ensuite, il faut ... [+]

Qualifié Grand Prix Eté 2016
Très très courts

La doublure

J’ai ouvert le tombeau et me suis retrouvée : seule, intacte, et à moitié déshabillée. C’est ma doublure qu’ils avaient enterrée. Depuis le début je m’étais trompée. Je n’osais ... [+]

Qualifié Grand Prix Eté 2016
Nouvelles

Les séparés

Depuis trois ans qu’Arnaud l’a quitté, emportant dans la tombe le secret de fabrication des plus beaux escarpins de la région, Armand se contente d’ouvrir et de fermer le magasin. La boutique ... [+]

Très très courts

Pas pressée

Ça m'est bien égal que vous hésitiez dans les brumes du petit matin, monsieur l'académicien, amoureux des belles lettres, à faire votre marché. Il est trop tôt pour mes rondeurs peut-être et ... [+]

Qualifié Grand Prix Eté 2016
Très très courts

Le sélénite

Il a débarqué tout pâle dans mon salon. Des yeux mous comme une huître, des bras maigres et incolores. Un être qui semblait vivre en éternelle éclipse. Des oreilles maigres, des pieds propres ... [+]

Qualifié Grand Prix Eté 2016
Très très courts

Papa poule

Je suis papa gâteau, un peu gâteux devant mon fils, je sais. Je n’ai jamais crié : Plus de bonbons, pas de dessert ! Lave-toi les dents ! et toutes ces choses qui font des parents ... [+]