Image de Bruno Adjignon

Bruno Adjignon

Lorsque je m'applique à la versification classique, je m'attache depuis quelques années à respecter les exigences qu'exprima jadis François de Malherbe : la poésie est fille de contrainte, le "génie" seul ne suffit point.

Autre contrainte, à mes yeux, la poésie est passerelle ou n’est pas. Pour cette raison le moiisme est haïssable. Tant semblent l’ignorer !

164 abonnés

Poèmes

Oser catamoucheter

Oser catamoucheter
Les captations de décence,
Jeter, imbrolicoter
Aux miaffres les jours sans anse
Quand javalse... [+]


Poèmes

LES HOMARDS

Sur l’étal propret
D’une rutilante poissonnerie
Soubresautant tant et tant
Pattes fines casquées tendues
Vers... [+]


Poèmes

ELECTRO POP

La cathartique fulgurance,
Des jeux de lumière sonores,
Saisit l'assistance en cadence,
Tels vibrionnants sémaphores... [+]


Poèmes

La goutte au nez

Par ce temps dégoûtant
Pour la fin d'un printemps
J'avais le nez aux vitres
Et recevais des litres
De pluie... [+]


Poèmes

ZONZONNE FRELE ANOPHELE

Zonzonne, frêle anophèle,
Que nous t'entendions un peu
De Bayonne à Mons-en-Pévèle
Tu manques sacrés vingt... [+]


Poèmes

A la sauvette

Tu t'en es donc allée
sans lui laisser un mot
benoîtement biffée
son ardeur a bon dos
Tu as franchi ce pas
Il ne... [+]