Brigitte G.

Ecrire sans prétention pour le simple plaisir des mots, tout comme lorsque je manie les pinceaux pour m'adonner à la peinture. Je suis une touche à tout qui jamais ne s'ennuie.

15 abonnés

Très très courts

Premier amour

Le premier amour ne s'oublie jamais. Elle l'avait croisé dans les autos tamponneuses de la fête foraine. Rien de romantique me direz-vous mais qu'importe le lieu, un seul regard suffit. Il se trouve... [+]

Très très courts

Le temps qui nous reste

La maladie est venue faire irruption dans leur vie et balayer toutes leurs certitudes. En ce contexte si particulier ils vivaient avec la crainte d'attraper le virus qui fait la une des journaux... [+]

Très très courts

Thé dansant

Depuis ce matin elle s'apprête, bain moussant parfumé, baume pour le corps pour se faire une peau douce, peau que plus personne ne caresse. Le choix de la tenue idéale passe du temps, debout en... [+]

Très très courts

Petite fille triste

Sans chauffage la maison est froide et délabrée. Seule une cuisinière à charbon délivre une maigre chaleur dans la cuisine et la salle à manger. Les meubles de bric et de broc n'ont pas même... [+]

Très très courts

Enfin là, déjà repartis

Certains les appellent les « chicoufs », chic ils arrivent, ouf ils repartent. Eux ce sont les petits enfants. Les miens sont arrivés début juillet et en un instant la maison s’est animée et... [+]

Très très courts

Amies ou ennemies

Depuis ce soir de Noël où elle a fait irruption dans mon existence alors que j’étais adolescente elle ne m’a plus quittée. Je me suis souvent demandé ce qui m’a pris de la choisir car il... [+]

Très très courts

Perverse

Il rentre chez lui avec la boule au ventre. Il aimerait retarder le plus possible ce moment tant son angoisse est profonde. Pourtant il doit appuyer sur ce maudit bouton d’ascenseur, l’attente... [+]

Très très courts

Fashion addict

La mode n’est plus ce qu’elle était et la collection printemps été 2020 ne va pas réjouir les fashion addicts. Les couturiers amateurs ou professionnels rivalisent d’imagination pour nous... [+]

Très très courts

Lettre d'amour à croquer

Mon chou,
Depuis que tu m’as quitté pour une Polonaise ou une Bavaroise, je pleure comme une madeleine. J’ai fait un voyage éclair Paris-Brest et j’ai voulu me jeter du haut d’un... [+]

Très très courts

Le bal des oiseaux

Par ma fenêtre de confinée je vois la vie comme une carte postale. Mon champ de vision est limité et pourtant je parviens à m’évader grâce au vol virevoltant d’un couple de mésanges qui a... [+]