Image de Bennaceur Limouri

Bennaceur Limouri

Je lis, j'essaie de comprendre, j'essaie d'écrire , enfin, j'essaie d'exister. Le mot dit ou écrit suscite ma curiosité. J'essaie de le sonder et d'en tirer profit car ce que dit l'autre, ce qu'il écrit est toujours plus ou moins fructueux. L'instant où j'écoute, où je lis, où j'écris est le moment où je me sens vivre.

Très très courts

Le vieux "Mouha'nd''

Même pas une orpheline expression pour entamer ce «  très très court » n’émerge dans ma tête ! ... Et ce sacré chronomètre qui ne veut pas s’arrêter !... Et ça s’écoule sans... [+]

Qualifié 72h 1ère édition
Très très courts

Ma ville dort

Ma ville dort
Ma ville dort
Les yeux ouverts
Mais
Qu'a-t-elle fait du rêve , mon enfant?
La nuit cette nuit
Elle ne sera pas longue pourtant
Je le sais
Tu le sais
Il... [+]

Très très courts

Rondeau sans titre

Un chant d'amour en moi résonne
Et jaillit en bouquets de fleurs
Pour teindre ton air monotone
Par de souriantes couleurs
Qui dissiperont tes malheurs.
A tes yeux, firmament d'automne,
Ce... [+]

Très très courts

Un jeune tueur en série

L'impact des gouttes sur le métal scintillant de la lame le fait jubiler comme d’habitude. C’est devenu une sorte de rite chez lui maintenant. Oui, un cérémonial fait avec une vénération... [+]

Qualifié Court et noir 2017
Très très courts

Au détour d’une ruelle.

Je travaillais à Casablanca ; j’enseignais la langue de Molière au collège. Parmi mes collègues, j’avais Abdelatif. Il enseignait la même matière. Quand j’étais venu dans cette... [+]

Qualifié Prix Saint-Valentin 2017 - Très très court
Très très courts

Le gîte

J’ai toujours envié l’araignée. Cela vous paraît peut-être bizarre ! Eh bien pas du tout...Cette bestiole anthropoïde est, de nature, le gîte de son gîte ! Ne porte-t-elle pas les... [+]

Très très courts

L’enfant et les autres

Treize heures. La sirène de l’école retentit. La cour subit un déferlement tumultueux d’enfants. Une dizaine se met en queue devant la cantine.
De l’autre côté de l’enceinte, parvient... [+]

Très très courts

Pauvre Yamna !

Yamna... Petite paysanne ! Tu rêvais d’une vie de citadine. Et maintenant que tu y es, te voilà au rebut, le ventre gonflé et sans le moindre rond en poche, jetée par ton... [+]