Image de Bachir Attoura

Bachir Attoura

Il y a des situations qu'on ne doit pas laisser passer et se perdre dans l'oubli. C'est pour les figer, les libérer du temps et les emprisonner en moi que j'aime écrire. Et au besoin, je ressors un doux souvenir pour le ruminer avec un fou plaisir, ou vomir une douleur amassée et enfouie silencieusement par dignité. Quand le coeur écrit sans crainte il ôte à l'esprit sa raison et se l'approprie.

148 abonnés

Poèmes

Tu t'en vas?

Tu t'en vas?
N'oublie pas tes bagages
Emporte les oreillers et les draps froissés
Emporte les gémissements et les... [+]


Très très courts

La mendiante

Toutes les salles d’attente des médecins se ressemblent. Des croquis sur les murs qui me rappellent les séances des sciences naturelles au lycée que je trouvais inutiles, des revues sur la table... [+]


Poèmes

Le sentier

J’ai pris ce matin le sentier
Le sentier jadis inconnu par la garde
Le sentier qui maintes fois me mena
A ta prairie cette... [+]


Nouvelles

La surprise

Elle ouvre la porte. Le vieux couple ne lui est pas inconnu. Ce sont les parents de Samir.
- Soyez les bienvenus ! entrez ! entrez !
Elle les invite à prendre place dans la... [+]


Poèmes

La victime des tabous

Tu as traversé une mer houleuse
Où pullulent les tabous qui me privent
De te rejoindre aisément sur l’autre rive
Où tu... [+]


Poèmes

Nous les mendiants

Nous frappions longtemps aux portes
Nous attendions longtemps une réponse
Mais chaque fois nous répondait le silence
Les... [+]


Très très courts

Kheira

A chaque fête de la fin du ramadan, j'ai l'impression que j'entame une nouvelle étape de ma vie. Il résulte de ce changement une amélioration de l'état de ma personne ; et parfois, une... [+]


Finaliste - Public Grand Prix Printemps 2014
Très très courts

Déception

Comme si elle existait avant de naitre. Comme si elle guettait dans l’avant-naissance. Elle attendit que sa future mère adopte une fille, après avoir désespéré de ne plus en enfanter, pou... [+]


Poèmes

Ton silence

Ton silence ce creux dans les bruits stériles
Qui n'enfantent que mon indifférence
Ton silence cette nuit des temps... [+]