Image de Athena-17 Léa Réséda

Athena-17 Léa Réséda

Ex-étudiante en Master de Littérature Comparée.

J'écris des fragments de terreur enfouis dans mon Moi trop sensible. Je capte ces images et les matérialise.

Ma part sombre aime les récits d'épouvante... ma part lumineuse combat les ténèbres que proposent ces récits là, parce qu'il ne suffit pas seulement de trouver la lumière, mais surtout d'apprendre à vivre dans l'obscurité.

56 abonnés


À LA UNE
Très très courts

Ceci tuera cela

— Caleb, tu m’entends ? Caleb !
— Affirmatif, Maître. La connexion est maintenue.
Malone zigzague sur l’autoroute. Autour de lui, des voitures klaxonnent, des insultes fusent. Mais... [+]


Qualifié Grand Prix Été 2019
Très très courts

Des comètes ont-elles heurté la lune ?

« Mort de vieillesse, hein ? Petit veinard. »
Gabriel marche en tête. Ses pieds s’enfoncent dans le sable et ses pas se fragmentent, évanescents, dans la mouvance de la matière. Le... [+]


Poèmes

Blanc

Mon cauchemar est limpide, immaculé.
C’est un ensemble de rien, une rêverie évanescente qui m’effraie. C’est pou... [+]


Très très courts

Les survivants

« Yuri, j’ai vu des hommes là-bas. »
Adossé contre la carlingue de l’avion, Yuri charge son arme. Il ne se retourne pas vers Jeff qui accourt vers lui.
« Yuri, putain, je te... [+]


Poèmes

Les mauvaises personnes

J’ai vu quelques fois l’immondice revêtir un masque,
Le jeu des “comme tout le monde” ne voulant dire... [+]


Très très courts

Le masque de la Mort sublime

« L’as-tu terminée ?
— Presque. »
Allan contemple sa toile.
Il hésite, puis opine de la tête. Dans sa chambre d’étude austère, tout est sombre. Et ses boucles noires... [+]


Poèmes

Création

L’image qui se tord sonne l’ode à la Mort
Vision monochrome d’un œil autonome
Qui voit se distordre en un... [+]


Très très courts

Inferno

« Lasciate ogne speranza, voi ch'intrate.
— Hein ? »
Gabriel jeta son mégot dans l’abîme qui s’ouvrait devant eux.
« Vous ne connaissez pas Dante ? Vous qui entrez... [+]


Poèmes

Dénégation

Lancinante tristesse, ennemie de chaque soir
J’ai perdu des années en tuant mon bonheur
En noyant ma sagesse dans une... [+]


Très très courts

La Venus des morts

« L’idée, c’est que la représentation de l’art surpasse l’homme, en fait. Elle le confronte à sa propre impuissance. Et la Vénus, elle l’a bien compris. C’est pour ça qu’elle... [+]


Très très courts

Les raisins secs de la colère

Base A-Bera, Pôle Nord.
8h23. −37 °C.
Des raisins secs et un cendrier.
C’était l’unique distraction de ce trou à rat qu’on nommait P-Cockpit. Un clapier pour humains, plutôt... [+]


Très très courts

La bonne voie

Assis sur le quai, Gabriel balance ses jambes au-dessus des rails.
Pensif, mais concentré.
Le regard fixe, les bras croisés en camisole dans les manches de sa veste.
Une... [+]