Image de Arthur Barrie

Arthur Barrie

Jeune parisien.
"C’est moi qui ai vécu, et non pas un être factice créé par mon orgueil et mon ennui."

15 abonnés


À LA UNE
Très très courts

Danse macabre

« Le branle universel de la danse macabre
Vous entraîne en des lieux qui ne sont pas connus ! »
Charles Baudelaire, Les Fleurs du mal (1857)
J’errais depuis 3 semaines à travers... [+]


En compétition Grand Prix Été 2020
Poèmes

Sans titre

Je vis souvent ce phénomène ennuyeux
Syndrome de la page blanche réduit
À celui de ne trouver trop peu... [+]


Nouvelles

Le journal de Lady Vane

En 1898, un promoteur normand du nom de Maupasse s’obstina à construire une grande villa sur un cimetière abandonné. Le cimetière était si vieux que les tombes n’étaient plus qu’un... [+]


Poèmes

Vagabond de nuit

Ainsi s’en va la nuit
Languit dans de beaux draps bleus,
Alors que luit
Un humain au sourire heureux.
Mais... [+]


Nouvelles

Les deux peintres

Il était une fois deux hommes qui n’avaient rien en commun que la peinture. Le premier du nom de George, vivait dans un hôtel particulier, avenue Van Dyck, à deux pas du Parc Monceau. Il avait... [+]