Image de Anne H

Anne H

Court, vous avez dit "court"?
Femme, amoureuse, maman, enseignante, névrosée comme tout le monde, en mode SEP depuis 2003, on ne se refait pas...
J'écris, je lis, je suis, m'enfuis, poursuivie par la vie et tutti quanti...!

113 abonnés

Poèmes

Entre-temps

Il est souvent trop tôt ou trop tard,
Jamais dans les temps.
Mais de quel temps parle-t-on ?
Du temps jadis, de... [+]

Poèmes

Loin sans faux

J’irais peut-être loin, si tu me lâchais enfin,
Tu es d’une beauté inimitable, heureusement.
Tu as croisé mon... [+]

Poèmes

De rien

Envie d’écrire pour ne rien dire.
Non, besoin de dire la nécessité d’écrire.
Voilà qui sied mieux à la... [+]

Poèmes

L'amie du clair de lune

« De la lumière ne sort rien de vraiment bon, à part la nuit. »
Dès mon enfance, j’ai gravé cette phrase su... [+]

Très très courts

La confession silencieuse

On ne survit pas toujours au jeu de la syncope. Comme une muraille dressée autour de lui, les corbeaux de la torture étaient là, pesants et posant leurs yeux avides de sang sur lui. Ils ne... [+]

Poèmes

Telle que je suis

Prends-moi comme on cueille un fruit,
Déguste-moi avec délice et gourmandise,
Effeuille mon corps dans un soupir,
Caresse... [+]

Finaliste - Public Grand Prix Été 2012
Très très courts

Ivresse nocturne

Annonce n°2434 : Poète cherche muse. Besoin d’inspiration pour expirer un poème. Se présenter au 36, rue de la Volupté. Ne pas venir avant la nuit tombée. Contacter le journal qui... [+]

Qualifié Grand Prix Été 2012
Nouvelles

Tu et moi

Ça faisait longtemps qu’il n’avait pas croisé sa gueule dans un miroir. La dernière fois remontait à quelques semaines, son regard disait avec hargne : « T’es pas un peu timbré... [+]

Qualifié Grand Prix Été 2012