Alban le Piaf

l'écriture est le lieu où je voisine avec la danse de
l'oiseau sur une branche d'arbre. C'est un corps de femme où je rentre d'exil. C'est le lieu d'une identité ouverte où l'hospitalité est reine. C'est l'ivresse d'une poésie qui me permet de vivre et de me défendre d'un monde en convulsion violente. Alban lepiaf

30 029 Lectures sur ses œuvres

Ses abonnés

Poèmes

fugue

j'ai écrit un poème
puis je l'ai brûlé.
Brûlure
fugueuse.

Poèmes

lumière

Une fugue d'épi de blé
est une page ouverte
aux quatre nuages
d'improvisation céleste.
IL y a une impossibilité ... [+]

Poèmes

encore un verre?

Ces regards
que personne
n'écoute
et finissent
en perdition
dans une bouteille
de gnole.
L'alcool
est un ... [+]

Poèmes

points

j'aime
l'accent circonflexe
car il est un toit
m'abritant
du point à la ligne
définitif
et irrévocable. ... [+]

Poèmes

parfums de l'autre mer

Des parfums de douleur
me parviennent de l'autre mer
dans une inversion des temps.
Des bateaux voyagent
dans la ... [+]

Poèmes

qui?

Qui dira l'oiseau
qui me dit?

Poèmes

Le théâtre de tes yeux

Tes yeux bleu-verts
où l'on voyait l'autre mer
celle d'avant
celle n'ayant jamais existé.
Ton visage était du futu ... [+]

Poèmes

insomnie

Cigarette
insomniaque
sur le lit des ailleurs.

Poèmes

Saoulerie

Il but
un verre
vide
et le déposa
plein.

Poèmes

Inachévement.

Tous les poèmes sont inachevés.
Jésus est inachevé.
L'écorce de l'orange est blessée.
Il y a le silence , coeu ... [+]

Poèmes

Terre vierge

Oublies qui tu es
tu redeviendras terre vierge.
J'écris mon verbe sur du vent.
Ma sagesse consiste à ne lire
aucun ... [+]