Très très courtsTrès très courts
Très très courts

L'Ibère ludique

Charles Sabatier

Tous s’accordaient à dire qu’elle avait un cul comme une calebasse et c’était vrai. Tous comparaient ses seins à deux pastèques trop mûres et c’était vrai. Tous racontaient qu’ils se... [+]

Très très courts

Bacchanales

Gérard Muller

Ce fut lorsque Clara monta sur la table à moitié dénudée que le dîner commença à s’encanailler. Elle s’empara d’un pichet de vin rouge, poussa un cri guttural, émis un rot voluptueux... [+]

Très très courts

L'inconnu du train

Marie Kléber

Le train entra en gare de Valence TGV à 10h30 précises.
Elle releva le store pour se prendre le soleil du Sud en pleine face. Elle ressentait le besoin de cette clarté, lumière chaude et... [+]

Très très courts

Le bureau de mon père

L'Ecclésiaste

Explications :
Un coma de presque 3 semaines, gueule cassée, amnésie de certains souvenirs : il suffit parfois d’un objet, une chanson, un parfum pour que certains souvenirs refassent... [+]

Très très courts

Un amour galactique

Adèle Matagne

Encore sous l'effet du somnifère de la veille, le couinement des semelles en caoutchouc de l'infirmière dans le couloir, ne parvient pas à soulever mes paupières. Et puis ai-je vraiment envie... [+]

Très très courts

Brume (pour adulte seulement)

Lain

Console, bière, console, bière, console, bière, console, plus de bière.
(faut que je bouge mon cul)
Le checker zombie était au vert, Q attrapa sa veste et sortit de l'appart.
(c'est quoi ce... [+]

Très très courts

Brûler

Mikaël Lumière

Un fauteuil club au côté du lit. Légèrement enfoncé, une jambe par-dessus l’accoudoir, la chemise déboutonnée aux manches relevées ; au poignet, l’heure qui n’a plus d’intérêt, et... [+]

Recommended By Short Édition