La création en live

Le dimanche 29 janvier, de 11h11 à 18h18, les jeunes auteurs de 14 à 19 ans ont écrit toute la journée sur le thème « Debout ! »

Allez découvrir les Poèmes et Très très courts de cette quatrième édition de la Matinale de Lycéens Phosphore ! Et votez pour celles que vous jugerez les plus talentueuses.

90 lectures32 votes
Sheryl

L'armée

Par Sheryl, il y a

Au garde à vous !
La main sur la tempe,
Le sol leurs pieds frappent
Les ... [+]

Finaliste
La Matinale des Lycéens 2017
435 lectures188 votes
 2 min
Insulae

Joindre les Debouts

Par Insulae, il y a

Il faut joindre les debouts, avait-elle écrit. Les deux bouts, l'avait-on corrigée. Il faut joindre les deux bouts. Survivre, payer les factures, tenir bon. Non, non, avait-elle sourit. Il faut faire plus que ça, il faut joindre les debouts.
Ceux qui ouvrent les yeux le matin dès le ... [+]

Finaliste
La Matinale des Lycéens 2017
285 lectures115 votes
 4 min
Aurore

Résiste, encore debout

Par Aurore, il y a

Un ordre beuglé m’éveille en sursaut : debout !! Autour de moi ça s’agite dans tous les sens. Les cris remplissent l’espace et se répercutent sur les murs moisis. Les autres prisonniers s’éveillent brutalement et prennent part à la confusion générale. Les jambes ... [+]

Finaliste
La Matinale des Lycéens 2017
427 lectures215 votes
Ellyne

Je suis, nous sommes

Par Ellyne, il y a

Je suis consternée.
Je voudrais juste hurler pour faire front,
Que je ne crois pas qu'on ... [+]

Finaliste
La Matinale des Lycéens 2017
392 lectures175 votes
Jadis

Le grand chêne

Par Jadis, il y a

Il faisait froid, il est sorti de son sommeil
Jeune pousse encore frêle, mais se tenant si ... [+]

Finaliste
La Matinale des Lycéens 2017
101 lectures44 votes
 3 min
Dolly

Dormeur

Par Dolly, il y a

« Bianca, non è solo Pisolo » « Blanche, ce n’est pas seulement Dormeur »
Blanche-Neige et les Sept Nains


Pisolo ne dormait que rarement. Et pendant ses longues nuits d'insomnie, il restait raide, le regard fixe, perdu dans la vague obscurité qui... [+]

Finaliste
La Matinale des Lycéens 2017
127 lectures49 votes
 4 min
Drakdrak44

Livity

Par Drakdrak44, il y a

Je sens une légère brise s’engouffrer dans ma chemise. J’entends les oiseaux réaliser leurs parades nuptiales. Je discerne aisément les rayons solaires se répercuter contre une étendue d’eau. Je peux toucher ma fine couverture et recaler mon oreiller.

Aucun nuage en vue, la... [+]

Finaliste
La Matinale des Lycéens 2017
609 lectures189 votes
 3 min

Dehors, il y a des gens qui marchent. La plupart du temps ils courent. Ils courent parce qu'il y ce train au bout du quai qui ne les attendra pas, un réveil qui n'a pas sonné, un enfant à aller chercher, un colis suspect sur le RER A ou un idiot mal garé. Ils n'ont pas le temps, ils sont ... [+]

Finaliste
La Matinale des Lycéens 2017
296 lectures139 votes
 1 min
Loutze

Debout les fous !

Par Loutze, il y a

Il est des choses dans la vie qui nécessitent une grande force d'esprit.
Se lever le matin en fait partie. Sentir sa conscience s'éveiller, reprendre possession de son esprit, bouger ses membres endoloris. S'étirer, se frotter les yeux, penser à la journée qui nous attend, partir à la ... [+]

Finaliste
La Matinale des Lycéens 2017
214 lectures74 votes

Servir notre patrie, voilà bien quelques mots
Rapidement lâchés, mal compris aussitôt,
... [+]

Finaliste
La Matinale des Lycéens 2017
359 lectures147 votes
 3 min
Eric Vain

De religione

Par Eric Vain, il y a

Assise sur son fauteuil roulant, Marie se perdait devant l'immensité de la cathédrale s'élevant devant elle. Une sensation de nausée l'arpenta, à mesure que son corps ressentait l'air froid s'échappant de l'intérieur du monument. À l'intérieur, rien ne s'arrangea, tellement la stature ... [+]

Finaliste
La Matinale des Lycéens 2017
294 lectures97 votes
 1 min
Dibul

Panique

Par Dibul, il y a

Tout tourne tout tourne où suis-je aidez moi pourquoi au secours à l'aide encore des mots toujours du bruit la foule le vent respire.
Les yeux s'écarquillent, les cheveux se dressent, et je recule, je trébuche, je suis une feuille ballottée par le courant, par la vague qui monte en moi, ... [+]

Finaliste
La Matinale des Lycéens 2017
101 lectures38 votes
 3 min
Kerena Anka

Le lien

Par Kerena Anka, il y a

Un hurlement, puis le grincement des ongles cherchant à attraper la pierre qui file des doigts comme si elle s’était liquéfiée. La terreur et l’appréhension qui font disparaître toute cohérence. L’imprudence provoque la mort, et son erreur les emporterait tous les deux.

... [+]

Finaliste
La Matinale des Lycéens 2017
287 lectures81 votes
 2 min
Mam'zelle A

Douce réalité

Par Mam'zelle A, il y a

Souffle saccadé. Cœur battant la chamade. Noir envahissant. Le rideau fermé. Ce moment d'attente, savoir si les applaudissements retentiront aussi fort que la veille. Main dans la main, transpirant. J'écoute. La respiration de mes partenaires. Le bruit du vide, de la pause, de la suspension du ... [+]

Finaliste
La Matinale des Lycéens 2017
264 lectures101 votes
 4 min
Audinou

Lettre à Vincent

Par Audinou, il y a

« Cher Vincent,
Cette nuit, je t’écris dans ma chambre, dans le noir excepté la lampe que nous avons cassée, petits. Tu te souviens ? Tu étais venu dormir chez moi, un mardi soir. On faisait les fous, comme d’habitude, tu avais sauté sur le lit, et en te relevant, tu ... [+]

Finaliste
La Matinale des Lycéens 2017
785 lectures230 votes
 1 min
Lucie-fer

La nouvelle génération

Par Lucie-fer, il y a

Je fais partie de cette nouvelle génération, celle dont on parle sans cesse mais qu'on ne laisse jamais s'exprimer.

Celle qui doit grandir avec les conséquences des erreurs de ses ainés.
Celle qui va à l'école, non pas pour apprendre à s'épanouir, mais à se cacher.
... [+]

Finaliste
La Matinale des Lycéens 2017
139 lectures54 votes
 4 min
Kaemie

Cet appel

Par Kaemie, il y a

« Debout ! »

Un cri. Un seul. Ce cri. J’ouvre les yeux. Je contemple le plafond. L’esprit déboussolé. Tiré brusquement du sommeil. Ce cri, l’ai-je rêvé ? Rien ne bouge. Même les oiseaux sont silencieux. Je dois l’avoir rêvé. Assurément. ... [+]

Finaliste
La Matinale des Lycéens 2017
230 lectures65 votes
 2 min
Nao

Des jambes pour une vie

Par Nao, il y a

Altaïr était un jeune homme de 16 ans. Sa plus grande passion était le basket. Il avait appris a jouer avec son père et s'était pour lui une source de fierté. Il jouait dans l'équipe de son lycée avec plusieurs de ses amis.

Un jour, comme il rentrait chez lui avec ses amis, il ... [+]

Finaliste
La Matinale des Lycéens 2017