Le Prix Short Edition - Livres en Tête 2016

La lecture à voix haute mise à l'honneur avec Livres en Tête !

Short Edition vous propose de participer à la quatrième édition du Prix Short Edition - Livres en Tête. Un concentré de festivités pour les passionnés de lecture à voix haute et de littérature courte ! Les participants seront mis à l'honneur lors du Festival Livres en Tête, pour sa huitième édition.

Découvrez les œuvres en lice ou amusez vous à composer de très courts textes sur les trois thèmes de création !

99 lectures34 votes
 1 min
Isayan

Toujours ensuite

Par Isayan, il y a

Les disputes sont des chambres dans lesquelles on se glisse. Celle-ci sent la sueur et les éclats de voix, la seconde avant la seconde qui tue, quatre yeux enfermés ensemble, ça va partir. Ils se fixent l'un l'autre, au milieu des voitures et des piétons qui attendent, au milieu des débris ... [+]

Finaliste
Livres en Tête 2016
107 lectures30 votes
 1 min

J’en ai marre le soir,

J’en ai marre le soir
Quand vient le moment du repos
Et que nulle part,
Je ne trouve le répit

Excitée, exaspérée par toutes ces bulles de pensées qui ne cessent de venir me troubler !
Pop ! Pop ! Pop !... [+]

Qualifié
Livres en Tête 2016
268 lectures113 votes
 1 min
Jeanne

Les aiguilles du bonheur

Par Jeanne, il y a

C'est une vieille horloge avec en son cœur un balancier à l'ancienne. Chaque jour, à chaque aurore, à chaque chant du coq, elle assistait avec bonheur au lever du soleil.

Sur le cadran l'aiguille des heures, depuis fort longtemps se levait de bonne heure, indiquant sagement l'heure ... [+]

Qualifié
Livres en Tête 2016
46 lectures10 votes
 1 min
Hélène Dumanchin

H.S

Par Hélène Dumanchin, il y a

Soudain y a un H qui surnage. Je le suis qui amorce une ascension dans la salle muette. J'appelle la S.O. Ca fait mauvais genre mais j'ai la tête en vrac. Si je pouvais raccorder toutes les heures de maldonne, les lenteurs accumulées-- j'aurais peut-être alors une idée du malheur ! ... [+]

Qualifié
Livres en Tête 2016
30 lectures1 vote
 1 min
Hélène Dumanchin

Très jeune

Par Hélène Dumanchin, il y a

- C'est le système le plus intelligent que je connaisse - on urine et se vide les tripes dans un endroit, on se brosse les dents dans un autre.
Au second cri, une voix claire, gaie et jeune, répondit du ventre de l'éléphant:
- oui.

Qualifié
Livres en Tête 2016
254 lectures34 votes
 1 min

Elle voulait poser boutique
Sur l’avenue des moustiques
Dans un grand appartement
Assumé par son amant

Elle se voyait locataire
Au moins dans un premier temps
Elle semblait quadragénaire
Mais elle avait soixante ans

Alors au bout du ... [+]

Finaliste
Livres en Tête 2016
215 lectures127 votes
 1 min

Dès que je voyais se glisser, entre le plancher de ma chambre et les rideaux, que le soir Françoise prenait toujours soin de bien refermer de peur que je ne fusse dérangé pendant mon sommeil par le bruit de la promenade, un premier rayon de lumière, qui se répandant d’abord comme une poudre ... [+]

Qualifié
Livres en Tête 2016
206 lectures20 votes
 1 min

Sur une courte période, je me suis couché tard, près d’un jour neuf et délicat, à demi-bleu de lumière.

Cet entre nous, entre chien et loup, où, engourdi de sommeil et du bruit de la fête quittée de peu, tout enflammé de cigarettes refroidies, de discussions étirées, de vin... [+]

Qualifié
Livres en Tête 2016
21 lectures3 votes
 1 min

Son corps de neige à longues tiges, étraînant les déserts, gonflé d'une terreur à ramasser les veuves.
Il arpentait la glaise, encore vert de ses muscles polymorphes, une forme neuve à découvrir.
Il ne s'était jamais senti aussi bien dans sa peau. Une caresse de chlorophyle ... [+]

Qualifié
Livres en Tête 2016
461 lectures111 votes
 1 min
Sourire

Gueule blanche

Par Sourire, il y a

Il est deux heures, Jimmy s’éveille.
Le réveil vient de sonner, sortant le jeune homme de son rêve récurrent. Son arrière-grand-père mineur, une gueule noire. Le portrait de l’ancêtre sur la cheminée, quand il était minot. Pantalon de toile, casque de cuir et pic en main. Sorti ... [+]

Lauréat
Livres en Tête 2016
107 lectures19 votes
 1 min

Elle repousse souvent au lendemain, le moment de se coucher.
Et préfère la langueur de la fin de soirée à l’urgence du début de journée.
Le crépuscule est aussi bienveillant que l’aube est exigeante.

Elle borde le soleil et berce ses enfants. Puis arrête les ... [+]

Finaliste
Livres en Tête 2016
52 lectures31 votes
 1 min
HerissonTapageur

La claque

Par HerissonTapageur, il y a

En ce qui concerne le fait de monter au rideau, je m’y entends et le début de l’été était ma saison préférée, soirées qui s’allongent, chaleur, corps qui se découvrent. La parfaite équation pour un moment privilégié. Comme à mon habitude, je patientais, installée dans mon endroit... [+]

Qualifié
Livres en Tête 2016
42 lectures18 votes
 1 min
Julie GDRL

2008

Par Julie GDRL, il y a

Neuf heures. Ouvrir les yeux. Sentir le regard de mon chat sur moi. Tendre la main pour le caresser. L'écouter ronronner. Me lever. Cuisine. Nourrir le chat, renouveler son eau. Mettre l'eau pour le thé à chauffer. Laisser infuser. Canapé. Regard au-delà de la fenêtre. Le Vercors s'impose, la... [+]

Qualifié
Livres en Tête 2016
69 lectures52 votes
 1 min
Arthur AuréliAn

Peine d'amour

Par Arthur AuréliAn, il y a

J’ai beaucoup de peine. Pourtant, longtemps je me suis levée de bonne heure, et de bonheur.
Car mes courtisans, mes petits amis, mes amants, mes amoureux, mes galants, mes prétendants – que sais-je !- me rejoignaient dès les premières lueurs de l’aube. J’étais leur Juliette et... [+]

Qualifié
Livres en Tête 2016
86 lectures37 votes
 1 min
Eve Zibelyne

Le bitoniau

Par Eve Zibelyne, il y a

Le ciel se couvre de rosé. Le glouglou de la bouteille rugit à mes oreilles. Je m’étais éveillé en sursaut, en ce petit matin brûlant, étonné du couvre-chef qui coiffait mon bitoniau et ses deux bigorneaux. Un voile évanescent étouffait mon regard, diluant les contours des fenêtres ... [+]

Qualifié
Livres en Tête 2016
310 lectures43 votes
 1 min
Claudia

Dedans comme dehors

Par Claudia, il y a

Tu l’entends n’est-ce pas ?

Tu rentres du boulot, éclaboussant parfois tes chaussures en marchant dans l’eau, au milieu d’une ville bondée. Il y a du bruit partout. Il y a le chien de la voisine, qui gueule à chaque fois que tu passes, il y a les chauffards énervés, qui... [+]

Finaliste
Livres en Tête 2016
155 lectures35 votes
 1 min

Je devais leur jouer un truc
Mais j’étais cloué par le trac
Le jury était très strict
Moi j’ai cédé à la panique
Truc traque strict nique
J’ai un grand talent artistique
Mais sur scène
Je flippe
Comme un phoque
J’me sens obscène
... [+]

Finaliste
Livres en Tête 2016
67 lectures28 votes
 1 min

Ce soir-là, nous étions quatre. Deux filles et deux garçons. C’était la première fois que je m’aventurais à ce petit jeu dont je ne connaissais ni les règles ni les codes. Étudiante, j’arrivais de province et j’étais très ignorante de ces soirées d’initiés qu’on ... [+]

Qualifié
Livres en Tête 2016