Pour le Grand Prix du Court...

Vous pouvez envoyer jusqu’à 2 œuvres par catégorie, par semaine.
La contrainte éditoriale se base sur le nombre de caractères des œuvres :

Le ton peut être celui de l'humour, du drame, du décalé, de la poésie...

Nous sommes ouverts à toutes les originalités, sur le fond et la forme, à condition de ne pas tomber dans des extrêmes et des partis pris trop évidents (politiques, religieux…).

Pour les Prix éphémères...

Les modalités d’envoi, de thématiques et de longueur varient d’un Prix à un autre. Ces différentes contraintes sont toujours stipulées dans le règlement propre à chaque Prix.

Pour la publication libre...

Il n’y a aucune contrainte de thème. Il y a, par contre, une contrainte de longueur :

Nous veillons cependant à ce que ces textes ne tombent pas dans des extrêmes et des partis pris trop évidents (politiques, religieux…).